Hanoi (VNA) – Les députés ont interrogé mardi après-midi 18 avril à Hanoi le ministre de l’Information et de la Communication Truong Minh Tuân dans le cadre de la 9e session du comité permanent de la 14e législature de l’Assemblée nationale en cours à Hanoi.​

Le ministre de l’Information et de la Communication Truong Minh Tuân répond aux questions des députés lors de la séance d’interpellations. Photo : VNA

 

Le ministre Truong Minh Tuân a fourni des explications sur la gestion de la cyber-sécurité, sur la sanction des actes de diffusion sur les moyens d’information électronique des informations inventées en vue de déconcerter la population, de porter atteinte aux biens, à l’honneur, la dignité des particuliers et des groupements.

D’après lui, le développement des réseaux sociaux est une tendance inévitable. Le Vietnam ne doit pas restreindre l’utilisation de ces réseaux, mais s’en servir pour éclairer le peuple et en faveur du développement national.

Le pays devrait en revanche veiller à neutraliser toutes les sources d’information erronées, diffamatoires qui incitent à la haine et portent atteinte à la dignité de la personne et divisent l’union nationale. 
 
Notre ministère a publié la circulaire 38 sur la fourniture des informations transfrontalières au public. Nous avons demandé aux fournisseurs d’informations transfrontalières de s’engager à supprimer les fausses informations  conformément à la loi du Vietnam, a-t-il fait savoir.

Pour éviter la diffusion de ces fausses informations, il est indispensable d’avoir accès aux informations authentiques via les médias officiels, a indiqué le ministre Truong Minh Tuân.
 
Sur le plan technique, notre ministère prendra les mesures nécessaires et demandera aux sociétés comme Google, Facebook…d’observer la loi vietnamienne. À long terme, il faut édifier des réseaux sociaux soutenus par des entreprises vietnamiennes capables de concurrencer Facebook, a-t-il ajouté.

Le ministère de l’Information et de la Communication a déjà soumis à l’approbation du gouvernement le plan national de développement de la sécurité de l’information jusqu’en 2020. Il a aussi publié la décision 99 sur le projet de formation des ressources humaines pour la cybersécurité jusqu’en 2020.

Dans la matinée, le ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Dao Ngoc Dung, a répondu aux questions sur les régimes en faveur des personnes méritantes de la Patrie, la gestion étatique de la formation professionnelle et la gestion des centres de sevrage des toxicomanes.

On recense plus de 9 millions de personnes méritantes de la Patrie, soit 10% de la population. Les politiques en faveur de ces dernières ont été bien appliquées. Cette année, le Vietnam célèbre le 70e anniversaire de la Journée des invalides de guerre et des morts pour la Patrie avec 16 activités nationales. 

Concernant l’amélioration du rendement au travail, le ministre Dào Ngoc Dung a souligné qu’il  faut réorganiser les ressources humaines pour améliorer le rendement au travail et réduire l’embauche des travailleurs peu qualifiés.
 
La formation doit répondre aux besoins des entreprises. Il faut améliorer les qualifications professionnelles du personnel et utiliser les nouvelles technologies, a-t-il encore indiqué.
 
Retransmise en direct par la radio La Voix du Vietnam et la Télévision du Vietnam, la séance d’interpellations est une des deux parties prévues par la 9e session du comité permanent, du 17 au 22 avril, aux côtés des débats sur six projets de loi et les travaux de la 3e session de l’Assemblée nationale concernant l’examen du programme législatif de 2018 et la révision de celui de 2017. – VNA