dimanche 23 avril 2017 - 22:51:02

Le ministre australien du Commerce loue le Vietnam pour sa réforme économique

Imprimer

Hanoi (VNA) – Le ministre australien du Commerce, du Tourisme et de l’Investissement Steven Ciobo a loué le Vietnam pour sa réforme économique, plaidant pour le renforcement du partenariat économique entre les deux pays.

 Le ministre australien du Commerce, du Tourisme et de l’Investissement Steven Ciobo. Photo: VNA

Peu de pays à travers le monde illustrent mieux que le Vietnam les avantages de la libéralisation du commerce et de l’investissement, a-t-il écrit dans un article publié sur le site web du ministère autralien du Commerce, du Tourisme et de l’Investissement.

Il a rappelé que dès 1986, le dôi moi, ou «renouveau», grande réforme économique, a impulsé la croissance du Vietnam et depuis 1990, la croissance annuelle moyenne du PIB per capita se situe à 5,5%, parmi les plus élevées en Asie.

Le Vietnam est maintenant un pays à revenu intermédiaire avec une population de 90 millions. Le pays a beaucoup investi dans l’éducation et les compétences, consolidant ses données démographiques favorables, y compris un âge médian de 30 ans, a-t-il poursuivi.

Avec l’aide des partenaires comme l’Australie, le Vietnam investit dans les infrastructures de transport qui vont consolider sa géographie favorable, notamment sa proximité avec las moteurs de la croissance du Sud de la Chine et les routes commerciales maritimes les plus fréquentées du monde, a-t-il ajouté.
 
Les commentateurs estiment que le Vietnam sera le mieux placé parmi les économies émergentes pour échapper au soi-disant «piège du revenu intermédiaire» et que le pays suit une trajectoire similaire aux premiers tigres asiatiques tels que Singapour, la République de Corée et Taiwan. Au milieu du siècle, le Vietnam devrait être sur le point de joindre les 20 premières économies du monde.​

La libéralisation du commerce et de l’investissement figurent au centre de l’histoire de la croissance du Vietnam. Le commerce bilatéral est équivalent à 185% du PIB vietnamien, a observé le ministre Steven Ciobo.

Le Vietnam est maintenant un pays à revenu intermédiaire avec une population de 90 millions. Photo: VNA
Pendant un court laps de temps, la production de vêtements est devenue une industrie exportatrice de 40 milliards de dollars. Le Vietnam est le 2e plus grand fournisseur de vêtements aux Etats-Unis, au Japon et en République de Corée. Samsung produit un tiers de ses smartphones au Vietnam. Les investissements directs étrangers ont atteint des niveaux record en 2015 et 2016, a-t-il fait savoir.
 
L’Australie est bien placée pour profiter de la croissance continue du Vietnam. Le Vietnam est maintenant le 15e partenaire commercial de l’Australie, avec des échanges commerciaux bilatéraux de plus de 10 milliards de dollars et les investissements autraliens au Vietnam en très forte progression.

L’Australie voit un potentiel énorme pour ses entreprises de gagner des parts de marché dans les secteurs tels que l’agriculture, l’énergie, les services financiers, l’éducation, le tourisme et la santé, a souligné le ministre Steven Ciobo.

Comme le Vietnam se prépare à accueillir les dirigeants du Forum de coopération économique Asie-Pacifique dans la ville côtière de Dà Nang en novvembre, l’Australie travaille en étroite collaboration avec le Vietnam pour booster la connectivité économique et réduire les barrières commerciales entre les 21 économies membres de l’APEC, a-t-il indiqué.

Le Vietnam est l’un des plus grands utilisateurs des préférences tarifaires de la zone de libre-échanges ASEAN-Australie-Nouvelle-Zélande pour l’Australie, et les deux pays sont impliqués dans les négociations pour un partenariat économique global régional, un accord commercial qui couvre plus de 30% du PIB mondial.

Le temps est venu pour l’Australie de porter sa relation avec l’un des pays les plus dynamiques de l’Asie à une nouvelle hauteur. Le Premier ministre Turnbull et moi ont hâte de visiter le Vietnam durant l’Année de l’APEC 2017 et de construire un partenariat économique plus étroit entre nos deux pays, a-t-il conclu. – VNA



Vos commentaires sur cet article ...
Autres