dimanche 20 août 2017 - 15:03:09

Le meilleur de Huê au Festival des métiers traditionnels 2011

Imprimer

Avec comme thème "Cuisine vietnamienne dans le jardin de Huê", le Festival des métiers traditionnels de Huê 2011 (4e édition) s'est achevé mardi dans la ville du même nom (province de Thua Thiên-Huê, Centre).

Pour cette édition, on a mis l'accent sur deux arts traditionnels de Huê que sont la gastronomie et la culture des plantes ornementales. Capitale sous la dynastie des Nguyên, la gastronomie de Huê se décline en trois courants principaux : populaire, royale et végétarienne. On y compte plus de 1.000 mets, dont environ 700 préservés au sein de la population. L'espace gastronomique du Festival s'est étendu de la place Ngo Môn (Porte de Midi) à celle de Ðai Nôi (Palais impérial), en passant par la rue piétonnière Nguyên Ðình Chiêu.

Près d'un millier de plantes d'agrément venues de 20 localités du pays ont été regroupés dans la rue piétonnière Nguyên Ðình Chiêu, le long de la rivière des Parfums. Les artisans de la province d'An Giang (delta du Mékong) ont présenté 41 oeuvres. La ville de Ðà Lat (province de Lâm Ðông, hauts plateaux du Centre) a exposé une collection de conifères.

Outre ces deux métiers, les visiteurs ont pu découvrir des artisans-brodeurs de Huê. L'aiguille vient du marché Mâu Tài, district de Phú Vang (province de Thua Thiên-Huê). Le fil provient du ver à soie. Tout un art. À Huê, Lê Van Kinh a été l'un des premiers brodeurs reconnus "Artisan du Peuple".

La passion des cerfs-volants est devenue un des jeux distingués des gens de Huê. Lors de ce festival, une centaine d'oeuvres, de toutes catégories, de toutes tailles, ont été exposées dans la ville. Les visiteurs ont pu les admirer aussi dans le ciel, au parc Thuong Bac. Rappelons que le cerf-volant de Huê a participé à de nombreux festivals internationaux, en France, au Japon, en Malaisie, en Chine, en Thaïlande...

Dans le cadre du Festival, a été organisée le 1er mai une marche visant à sensibiliser à la protection de l'environnement. Un millier de jeunes et la Miss du Vietnam 2010, ambassadrice de bonne volonté dans la lutte contre le changement climatique mondial, Ðang Thi Ngoc Hân, y ont participé.

Des expositions d'objets anciens collectés par Trân Ðình Son, de photos, les fêtes "Nous faisons la cuisine" pour les élèves, "Plats familiaux de bonheur" pour les couples... étaient aussi au programme des réjouissances. -AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres