lundi 21 août 2017 - 22:39:49

Le MAE protège les citoyens Vietnamiens à l'étranger

Imprimer

 Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Luong Thanh Nghi a déclaré qu'en 2012 comme lors des années qui suivront, la protection des citoyens vietnamiens sera l'une des grandes priorités de ce ministère.

Lors du point de presse périodique du jeudi à Hanoi, Luong Thanh Nghi a fait savoir que s'agissant des affaires concernant les ressortissants vietnamiens situés à l'étranger, le ministère des AE a efficacement coopéré avec les autres ministères et secteurs du pays.

Le ministère a également demandé aux représentations diplomatiques de se coordonner étroitement avec les admisnitrations et organismes des pays étrangers afin d'assurer la sécurité, les intérêts et les droits des citoyens vietnamiens.

Le ministère a ainsi pu rapatrier en toute sécurité les plus de 10.000 ressortissants qui travaillaient en Libye, de même que ceux résidant dans les régions dévastées le 11 mars dernier au Japon par un séisme suivi d'un tsunami, ainsi qu'à assister et rapatrier 1.094 pêcheurs et 113 bateaux de pêche vietnamiens arraisonnés dans divers pays d'Asie du Sud-Est.

Récemment, le ministère a coopéré et demandé un soutien étranger pour rechercher les disparus du Vinalines Queen.

Concernant les 23 Vietnamiens à bord du bateau de pêche sud-coréen Jeong Woo 2 qui viennent de subir un naufrage dans l'océan Austral, Luong Thanh Nghi a déclaré que "selon les ministères des AE et du Commerce de la Nouvelle-Zélande et le Centre de sauvetage de ce pays, les trois portés disparus ont toute probabilité d'être décédés, quatre autres brulés étant actuellement acheminé par le navire américain Nathaniel B. Palmer avant être ramenés au Centre d'étude Mc Murdo des Etats-Unis au Pôle Sud.

Jeudi soir, les marins blessés arriveront à l'hôpital de Christchurch en Nouvelle-Zélande.

Les autres marins vietnamiens sont en bonne santé et, s'il fait beau, le navire les transportant arrivera au port Lyttelon à Christchurch le 19 janvier.

Le ministère vietnamien a demandé à l'ambassade du Vietnam en Nouvelle-Zélande de continuer de travailler avec les organismes de ce pays en vue de prendre des mesures de protection de l'équipage vietnamien.

Il a également demandé à l'ambassade du Vietnam en République de Corée de collaborer avec le propriétaire du bateau de pêche en vue d'assurer les droits des marins vietnamiens.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a souligné que comtpe tenu de la préconisation du Vietnam d'être prêt à dialoguer avec les pays et organisations internationales en matière de droits de l'homme, ainsi que de mettre en oeuvre les accords entre ce ministère et la Commission des affaires étrangères de l'Union européenne (UE), son ministère a organisé le 12 janvier à Hanoi un dialogue sur les droits de l'homme Vietnam-UE.

Lors de celui-ci ont été abordées des questions d'intérêt commun sur les droits de l'homme comme la liberté d'expression, la liberté de presse, la liberté de croyance...

Depuis 2002, le dialogue sur les droits de l'homme Vietnam-UE est devenu un important forum contribuant à intensifier les échanges d'informations et d'approfondir la compréhension mutuelle en ce domaine. -AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres