Le secrétaire général du Comité central du PCV, M. Nguyen Phu Trong, répond aux questions de reporters japonais. Photo : VNA
 

Le secrétaire général du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyen Phu Trong, a reçu le 12 septembre à Hanoi des représentants de la presse japonaise à qui il a accordé une interview, avant sa visite officielle au Japon du 15 au 18 septembre sur invitation du Premier ministre japonais Shinzo Abe.

Il s’agit de la première visite de Nguyen Phu Trong au Japon en tant que secrétaire général du PCV. Cet évènement aura lieu dans le contexte d'un fort développement des relations ​bilatérales. Selon le secrétaire général, avec cette visite, le Vietnam veut confirmer sa politique constante de considérer le Japon comme un de ses partenaires de développement les plus importants et sur le long terme, ainsi que promouvoir le partenariat stratégique approfondi entre les deux pays pour la paix et la prospérité en Asie.

Avec l'approfondissement des relations économiques et de la confiance politique, ainsi que l’intensification de la coopération dans les affaires régionales et internationales, Nguyen Phu Trong a déclaré espérer que sa prochaine visite donnerait un essor vigoureux aux relations bilatérales afin qu'elles atteignent une nouvelle hauteur.

Lors de cette interview avec des reporters de Kyodo News, des journaux Nikkei, Yomiuri Shimbun et Asahi Shimbun et de la NHK, le secrétaire général du PCV a souligné les similitudes culturelles entre les deux peuples. Il a également affirmé les ​importants intérêts communs des deux pays, tant dans l’immédiat que sur le long terme. Les deux pays sont des partenaires stratégiques, mais aussi des amis sincères se comprenant et se respectant.

Le Vietnam salue un Japon prospère qui joue un rôle de plus en plus actif pour la paix, la stabilité, la coopération et le développement dans la région comme dans le monde, a-t-il déclaré, ajoutant que le renforcement de l’amitié et de la coopération vietnamo-japonaise est dans l’intérêt des deux peuples, comme dans ceux de la région et du monde.

Nguyen Phu Trong s’est déclaré satisfait des avancées importantes et tangibles des relations bilatérales depuis l’établissement des relations diplomatiques en 1973. Il a rappelé l’établissement du « partenariat stratégique pour la paix et la prospérité en Asie » en 2009 et du « partenariat stratégique approfondi pour la paix et la prospérité en Asie » en 2014.

La confiance mutuelle entre les deux pays se renforce et s’intensifie de jour en jour, notamment avec les visites et contacts réguliers entre dirigeants de haut rang comme de tous autres niveaux, a-t-il estimé, constatant également un développement rapide de la coopération économique et des échanges culturels.

Le Vietnam souhaite approfondir sa coopération avec le Japon en tous domaines, notamment dans l’économie, et continuer de bénéficier des aides publiques au développement japonaises ainsi que des investissements japonais dans les secteurs des hautes technologies, de l'industrie auxiliaire, des infrastructures, de l’agriculture, de la sylviculture et de la pêche…

Le leader du PCV a par ailleurs insisté sur la nécessité de développer la coopération décentralisée, d’améliorer l’efficacité des relations bilatérales dans l’éducation, les sciences et les technologies, la culture, le tourisme et l’emploi, ainsi que de renforcer la collaboration dans la résilience aux catastrophes naturelles et aux changements climatiques, et dans la sécurité et la défense.

Concernant le rôle du Vietnam au sein de l’ASEAN, le secrétaire général Nguyen Phu Trong a déclaré que le Vietnam attachait toujours de l’importance au rôle de l’ASEAN ​dans la paix, la stabilité et le développement de la région comme du monde. Le 11e Congrès national du PCV a affirmé la volonté du Vietnam de participer de façon active et dynamique, avec responsabilité, à l'édification d'une Communauté de l’ASEAN puissante, de renforcer les relations avec les partenaires, ainsi que de maintenir et de renforcer le rôle important de l’ASEAN dans les cadres de coopération en Asie-Pacifique. Le Vietnam a valorisé, valorise et valorisera son rôle de membre actif et responsable de l’ASEAN.

Quant aux relations entre le Japon et l’ASEAN, Nguyen Phu Trong s’est déclaré convaincu que ses membres souhaitaient tous, de concert avec le Japon, continuer de contribuer à la paix, à la stabilité, au développement et à la prospérité dans la région, ​sur la base du partenariat stratégique ASEAN-Japon.

Le Vietnam apprécie la coopération entre le Japon et les pays de la sub-région du Mékong et souhaite qu'il continue de soutenir le développement du couloir économique Est-Ouest, ainsi que la gestion et l’utilisation à long terme des ressources en eau du Mékong.

Le Vietnam table sur un fort développement ​de la coopération économique, au commerce et dans l’investissement entre l’ASEAN et le Japon. Les deux parties envisagent de doubler leurs échanges commerciaux et leurs investissements réciproques d'ici 2022 par la mise en œuvre de la feuille de route de coopération économique stratégique de 10 ans ASEAN-Japon. Il est aussi nécessaire que les deux parties ​achèvent​ rapidement l'accord de partenariat économique intégral ASEAN-Japon (AJCEP) et contribuent à l'accélération des négociations de l'accord de partenariat économique intégral régional (RCEP). Le Vietnam souhaite que le Japon continue de renforcer son soutien de l’ASEAN en matière de connectivité régionale, a souligné Nguyen Phu Trong.

A propos du rôle du P​CV, le secrétaire général Nguyen Phu Trong a affirmé que le régime politique du Vietnam résultait d'un processus historique concret, qui s'est déroulé avec la confiance et le soutien de la population au rôle du Parti durant la longue lutte pour la libération nationale et la réunification du pays, puis le développement et le Renouveau du pays.

Le leader du Parti a précisé que la nature de la démocratie était de garantir le pouvoir du peuple, par le peuple et pour le peuple. "Les institutions politiques répondent aux demandes, aux aspirations et aux intérêts légitimes de la plupart du peuple, les institutions politiques ont une longue vie sans dépendre d'un seul ou de plusieurs partis", a-t-il affirmé.

Ces 85 dernières années, le PCV poursuit un seul but, invariable, de servir ​les intérêts du peuple, du pays et de la nation. Le PCV, avec l'esprit de bonne volonté, effectue son autocritique et son renouvellement, pallie ses ​limites pour se perfectionner dans le but de bien mener la tâche à lui confiée par le peuple, et d'être digne de sa qualité de représentant authentique de l'ensemble du peuple vietnamien et de toute la nation vietnamienne.

L'objectif d'édifier "un peuple prospère, un pays puissant, une société démocratique, équitable et ​civilisée" est le souhait ardent du peuple vietnamien. L’œuvre de renouvellement, d'industrialisation et de modernisation dirigée par le PCV bénéficie au peuple et est soutenue par le peuple. La confiance et le soutien du peuple est une base importante et décisive pour le rôle du PCV. Le peuple vietnamien dispose de son droit à l'autodétermination. C'est un choix juste pour un bel avenir de la nation du Vietnam.

Selon Nguyen Phu Trong, le 12e Congrès du PCV discutera et décidera des options et des grandes lignes des relations intérieures comme extérieures du Vietnam pour les cinq prochaines années afin de faire entrer le pays dans une période de développement durable et d’intégration approfondie au monde.

Le Congrès fera le bilan des questions théoriques et ​pratiques résultant de la trentaine d'années du Renouveau, précisera les avantages, les opportunités, les ​difficultés et les défis ​afin de définir les orientations de développement du Vietnam en cette nouvelle période. La ​tâche d’édification du Parti sera aussi appréciée pour ​en faire un Parti sain et puissant, ainsi qu'améliorer  les capacités de direction du Parti, pour répondre aux exigences de la prochaine période.

Le PCV maintient sa ligne d'un Renouveau ​intégral et synergique pour développer rapidement et durablement l'économie en liaison avec le renouvellement de modèle de croissance, la garantie de la stabilité politique et de l’ordre public et de l’équité sociale, la valorisation de la démocratie, ainsi que l'amélioration du niveau de vie de la population.

De même, le PCV met en œuvre des mesures pour améliorer la qualité du développement et de la productivité et réaliser les trois percées stratégiques : perfectionner le​ statut d'une économie de marché à orientation socialiste, développer les ressources humaines, notamment hautement qualifiées, et construire des infrastructures complètes.

En ce qui concerne les relations extérieures, le PCV persiste dans sa ligne extérieure d’indépendance, d’autonomie, de paix, ainsi que de coopération et de développement, de multilatéralisation et de diversification de ses relations internationales. Dans les temps à venir, le Vietnam continuera d'accélérer  son intégration complète au monde, d'approfondir ses relations avec ses partenaires, dont le Japon, et de participer activement aux forums multilatéraux sur l’esprit d'un "Vietnam membre actif et responsable de la communauté internationale". - VNA