La société KP Beau Lao, spécialisée dans la fabrication de jouets japonais, implante dans la province laotienne de Savannakhet. Photo: wsj.com

Vientiane (VNA) - Le Laos est devenu une destination attrayante pour les investisseurs japonais ​désirant délocaliser leurs usines dans ce pays pour profiter de sa situation politique stable.

L'année dernière, plus de 130 entreprises japonaises en activité dans l'industrie, l'agriculture et le commerce ont ​délocalisé leurs usines ​au Laos. En outre, beaucoup d’autres souhaitent investir dans ce pays d’Asie du Sud-Est ​en raison de sa situation politique stable ​et de la création de la Communauté économique de l’ASEAN fin 2015, qui a permis de réduire fortement ​les ​taxes douanières et d’augmenter les ressources humaines qualifiées.  

Mme Yoko Putamoto, premier secrétaire de l'ambassade du Japon au Laos, a déclaré que les investisseurs japonais s'intéressaient aux atouts du Laos dans certains domaines comme l'agriculture ​bio, l'électricité, la petite industrie, etc.

Toutefois, d'autres entreprises japonaises hésitent encore en raison des lourdes procédures administratives, d​es infrastructures de transport limitées et de la pénurie en main-d’œuvre qualifiée, a-t-elle noté. -VNA