Le delta du Mékong, grenier à riz du Vietnam. Photo: VNA

Le président de l'Association de développement de ressources humaines internationales du Japon, Nagazaki Mikio, à la tête d'une délégation d'entreprises japonaises, a eu une séance de travail le 18 septembre dans la ville de Can Tho (delta du Mékong) avec le Comité de pilotage du Nam Bo Occidental, afin d'évaluer le marché du delta du Mékong.

Les entreprises japonaises souhaitent trouver des opportunités d'investissement dans les secteurs de l'agriculture, de la santé, de l'éducation et de la formation de ressources humaines, a annoncé Nagazaki Mikio.

L'Association du développement de ressources humaines internationales du Japon​ accordera des bourses d'étude aux meilleurs lycéens vietnamiens en difficulté pour soutenir leurs études avant de les envoyer au Japon pour des formations de médecin et d'avocat.

Les entreprises japonaises ​ont accordé de l'importance aux potentiels agricoles du delta du Mékong, notamment dans l'aquaculture. Cependant, elles ont donné des recommandations relatives aux ressources d'eau et aux normes de garantie de la sécurité alimentaire exigés par les importateurs.

Nagazaki Mikio a déclaré que le Japon était prêt à coopérer avec les localités du delta du Mékong dans le traitement de l'environnement pour une bonne aquaculture.

Nguyen Phong Quang, vice-président permanent du Comité de pilotage du Nam Bo Occidental, a espéré une coopération efficace entre le delta du Mékong et ses partenaires japonais dans divers secteurs, notamment la santé et l'agriculture. -VNA