Un usine de traitement de l'eau à Hanoi. Photo : VNA

Hanoi, 4 février (VNA) - Le Japon va aider Hanoi à améliorer la qualité de l'eau souterraine grâce à un projet de traitement non-chimique.

La cérémonie de signature de ce projet a eu lieu le 4 février à Hanoi avec la participation de représentants de la Compagnie d’eau potable de Hanoi (Hawaco), l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et les autorités compétentes.

Ce projet est un effort d'amélioration de la qualité de l'eau souterraine en utilisant le système de traitement Kemiresu, très rapide, de faible coût et respectueux de l’environnement pour éliminer les impuretés ​sans recourir à des substances chimiques.

Il représente un investissement total de 100 millions de yens (851.000 dollars), financé entièrement par le Japon. Sa mise en œuvre, qui commencera cette année, prendra un an.

Avec ses 12 usines de traitement, Hawaco fournit 80 % de l'eau du robinet pour toute la ville de Hanoi. Néanmoins, le système de filtration de l'eau de ces usines est de plus en plus dégradé et cause des difficultés dans l’élimination des impuretés de l'eau souterraine.

Selon l’Association d’approvisionnement et d’évacuation d’eau du Vietnam, le système Kemiresu sera d'abord employé dans les usines de traitement d'eau de Hanoi et de Ho Chi Minh-Ville.

A Hanoi, le projet sera expérimenté dans l’usine de traitement des eaux de Tuong Mai. - VNA