​Photo: VNA

 

Hanoi (VNA) - Le Japon vient de décider d’accorder 2,5 millions de dollars aux activités menées par l’UNICEF en vue d’aider les victimes de la sécheresse et de la salinisation au Vietnam.

Environ 150.000 personnes bénéficieront de projets d’eau ​potables, et 120.000 femmes enceintes et 7.000 enfants, d​'aides sur le plan nutritionnel.

Selon Youssouf Abdel-Jelil, représentant de l’UNICEF au Vietnam, cette aide japonaise est très significative pour ​son organisation en vue de ​mettre en oeuvre des mesures d’urgence au profit des personnes les plus touchées par le changement climatique.

Sous l'influence d'El Nino, les trois premiers mois de l'année ont vu le niveau des fleuves de l'ensemble du pays baisser drastiquement, avec toutes les conséquences que cela implique pour l'agriculture, l'aquaculture et la vie quotidienne de la population.

La température moyenne ​est supérieure de 0,5 à 2,5°C à celles des précédentes années, ​alors que la pluviosité a diminué de 25 à 80 %. Cette situation de sécheresse et de manque d'eau pour la production comme pour la vie quotidienne est particulièrement complexe à gérer.

En outre, la production agricole au Sud du Vietnam et la population ​du Delta du Mékong sont gravement menacées par l​es remontées d'eau salée. La sécheresse et la salinisation ont affecté​ 600.000 hectares de rizières, dont 300.000 dans les provinces de Bac Liêu, Long An, Soc Trang, Hâu Giang, Kiên Giang et Dông Thap. -VNA