mercredi 16 août 2017 - 22:19:29

Le gouvernement dirige la prévention et la lutte contre le froid

Imprimer

Conduite du bétail dans un abris bien couvert. Photo : VNA

Hanoi (VNA) – Le Premier ministre Nguyen Tan Dung vient de ​transmettre un télégramme sur la direction de la prévention et de la lutte contre le froid brutal et intense.

Ce télégramme ​a été adressé aux ministères de l’Agriculture et du Développement rural,  des Ressources naturelles et de l’Environnement, et au comité populaire des localités particulièrement touchées par la vague de froid de ces derniers jours, que sont Hà Giang, Cao Bang, Bac Kan, Tuyen Quang, Lào Cai, Yên Bai, Thai Nguyen, Lang Son, Quang Ninh, Bac Giang, Phu Tho, Ha Noi, Dien Bien, Lai Châu, Son La, Hoa Binh (Nord), Thanh Hoa, Nghe An, Ha Tinh et Quang Binh (Centre).

Pour réduire au maximum les pertes ​des agriculteurs, garantir la sécurité, protéger le bétail, les volailles, et plus généralement, les élevages, l’aquiculture et la culture maraîchère, le Premier ministre demande au ministère de l’Agriculture et du Développement rural de poursuivre sa veille et sa direction des localités, des entreprises et des agriculteurs ​dans l'application ​de mesures appropriées pour préven​ir du froid le bétail, les volailles et les animaux aquatiques, ​ainsi que pour adapter les plans de production.

Le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement doit diriger le Centre national de Météorologie et d’Hydrologie ​pour suivre de près les évolutions climatiques afin d'informer à temps ​la population ​par l'intermédiaire des grands médias.

Ces derniers jours, à cause d’une vague de la plus forte intensité depuis le début de cet hiver, la température ​a battu le record ​de ces 40 dernières années. ​De lourdes pertes pour l’agriculture, notamment la culture maraîchère et l’élevage, ont été constatées.

Dans des provinces comme Diên Bien, Son La, Lao Cai, et Cao Bang, le nombre de bœufs et de buffles morts est important, ​avec 286, 367, 354 et 342 têtes.

Rien à Lao Cai, les pertes matérielles sont estimées à plus de 32 milliards de dôngs.

De la neige, de la glace et du givre ont fait leur apparition dans nombre de localités ​et ont endommagé d'importantes superficies de cultures maraîchères et de bassins d’aquaculture. -VNA

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres