Photo d'illustration. Source: AFP

Hanoï (VNA) - Les ministres des Affaires étrangères du Groupe des sept pays les plus industrialisés (G7) ont appelé à l'application stricte de la décision de la Cour permanente d'arbitrage (CPA), qui a rejeté les revendications infondées de "droits historiques" sur les eaux circonscrites par la "ligne en neuf traits" en Mer Orientale.

Dans une récente déclaration conjointe, les ministres des Affaires étrangères du G7 ont réitéré leur vive opposition à toute action qui accroît les tensions en Mer Orientale ainsi que la menace d'utilisation ou l'utilisation de la force pour régler les différends maritimes.

Le G7 considère la décision rendue le 12 juillet 2016 par la CPA conformément à la Convention des Nations Unies de 1982 sur le droit de la mer (UNCLOS) comme un fondement utile pour les efforts futurs visant à régler pacifiquement les différends en Mer Orientale.

Les ministres du G7 ont également réaffirmé leur engagement à maintenir l'ordre maritime fondé sur le droit international, en particulier l’UNCLOS, ainsi que la liberté de navigation, de survol et d'autres droits d'utilisation de la mer conformément au droit international.

Les différends doivent être réglés par des outils juridiques et des mesures de confiance, indique le communiqué. Et d’appeler à des dialogues basés sur le droit pour finaliser un code de conduite en Mer Orientale (COC) et la mise en œuvre complète et effective de la Déclaration sur la conduite des parties dans cette zone maritime (DOC). -VNA