lundi 21 août 2017 - 19:18:15

Le Front de la Patrie du Vietnam accompagne le développement national

Imprimer

Le 8ème congrès national du Front de la Patrie du Vietnam se tiendra du 25 au 27 septembre prochain à Hanoi. Placé sous le thème « Solidarité, démocratie, renouveau et développement », il devrait permettre au Front de procéder à une remise à jour avant de repartir de l’avant.

Le Front de la Patrie du Vietnam fait partie intégrante du système politique vietnamien. Sa mission est de renforcer le bloc de grande union nationale et la démocratie tout en créant un consensus social. Mais la supervision, la critique sociale, l’édification du Parti, de l’État, les activités diplomatiques populaires au service de l’édification et de la défense nationale relèvent également de ses prérogatives.

Dans le contexte actuel, le renforcement du bloc de grande union nationale, la supervision et la critique sociale constituent les principales tâches du Front de la Patrie du Vietnam.

Rassembler le bloc de grande union nationale

L’union est une tradition précieuse de notre nation à laquelle la révolution vietnamienne doit son succès. C’est d’ailleurs dans le but de promouvoir l’union nationale que le Parti communiste vietnamien et le président Ho Chi Minh ont fondé le Front national unifié du Vietnam, qui allait devenir le Front de la Patrie du Vietnam. Le Front rassemble différentes couches sociales dans les organisations et encourage la population à participer aux mouvements d’émulation patriotique, de développement économique et d’éradication de la pauvreté. Parallèlement, il collecte les avis de la population et les rapporte au Parti et à l’État, lorsqu’il s’agit d’élaborer des politiques et des lois.

Renforcer la supervision et la critique sociale

Le rôle du Front de la Patrie du Vietnam ne se limite pas à la mobilisation de la population. Le Front doit également se prononcer sur la direction du Parti et la gestion de l’État et émettre des suggestions. C’est ce qu’on appelle la supervision et la critique sociale.

Pour rendre plus efficace ces deux dernières missions, Nguyen Song Phi, le vice-président de l’association des anciens combattants du Vietnam, organisation membre du Front, propose d’être attentif au niveau de compétence des membres du Front. « Il faut mettre l’accent sur le facteur humain. Le personnel du Front doit être qualifié et compétent pour pouvoir guider la population dans la critique sociale. Pour ce qui est de la supervision, il faut également avoir du personnel compétent et des programmes concrets ».

Le Front de la Patrie du Vietnam est une organisation socio-politique qui a vocation à défendre les intérêts et les droits légitimes du peuple. En renforçant leur niveau de compétence, ses membres auront certainement à cœur d’en faire un acteur majeur du développement national. -VOV/VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres