jeudi 17 août 2017 - 06:57:02

Le froid de canard inquiète les cultivateurs de pêchers

Imprimer

Le froid vif de ces jours-ci à Hanoi et dans les provinces du Nord retardent la floraison des pêchers, roses, chrysanthèmes et autres lys... au grand dam des cultivateurs qui voient le Têt approcher à grand pas.

En effet, il ne reste d'ici au Têt du Chat qu'une vingtaine de jours, et les cultivateurs de pêchers s'inquiètent des prochaines vagues de froid qui devraient s'abattre, selon la météo, sur le Nord et qui retarderont encore la floraison.

Dans les jardins de pêchers, on voit déjà de nombreux visiteurs qui viennent louer ou acheter ces précieux arbres du Têt, symboles du printemps. Pour que leurs fleurs éclosent juste au moment du Têt traditionnel, les agriculteurs doivent lutter contre le climat en augmentant le drainage ou en répandant des engrais, voir en allumant des ampoules électriques toute la nuit, histoire d'augmenter la température de quelques degrés.

Après les vagues de froid vif, il faudra quelques jours ensoleillés pour que les pêchers donnent de belles fleurs, a dévoilé Tran Tuan Viet, propriétaire d'un jardin de pêchers à Nhat Tan (Hanoi). Ce froid ne gêne pas seulement les cultivateurs de pêchers ; les floricuteurs spécialisés dans les roses et chrysanthèmes des districts de Tu Liem et Me Linh (Hanoi) espèrent eux aussi en un redoux prochain.-AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres