samedi 19 août 2017 - 16:23:25

Le Fonds de la paix et du développement du Vietnam proteste contre les actes de la Chine

Imprimer

Le Fonds de la paix et du développement du Vietnam de l'Union des organisations d'amitié du Vietnam a rendu publique dimanche 11 mai à Hanoi une déclaration de protestation contre l'implantation illégale par la Chine d'une plate-forme dans les eaux vietnamiennes.

Le 2 mai 2014, la Chine a implanté la plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 dans la zone économique exclusive du Vietnam, en mobilisant pour ce fait un grand nombre de navires d'escorte de toutes catégories et d'avions afin d'intimider, puis d'attaquer les navires de la police maritime et du Département de contrôle de la pêche du Vietnam.

Cette déclaration indique que ces agissements sont illégaux car contraires aux droits internationaux comme aux pratiques internationales, et qu'ils constituent une grave atteinte à la souveraineté du Vietnam sur l'archipel de Hoang Sa (Paracel) comme à ses droits souverains sur son plateau continental et sa zone économique exclusive. Ils sont également une violation de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) convenue entre l'ASEAN et la Chine comme de la convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM 1982). Ces actes, contraires aux accords convenus entre les dirigeants de haut rang des deux pays, portent atteinte à la confiance politique, à la coopération bilatérale et aux sentiments du peuple vietnamien, et pourraient avoir une incidence sur la paix et sur la stabilité de la région.

Le Fonds de la paix et du développement du Vietnam a demandé à la Chine de retirer immédiatement sa plate-forme et ses navires d'escorte, de négocier pour régler les différends et de s'abstenir de tous actes similaires dans l'avenir.

Il a aussi appelé l'opinion internationale, et tous ceux qui sont épris de paix et de justice dans le monde, à demander à la Chine de respecter le droit international, à commencer par la souveraineté du Vietnam, ainsi que de mettre fin à tous actes unilatéraux menaçant la paix, la stabilité et la sécurité dans la région.

Le même jour, des milliers de pêcheurs de la commune de Binh Minh du district de Thang Binh, province de Quang Nam (Centre), ont organisé un meeting pour protester contre cette affaire, exprimant à cette occasion leur détermination de ne pas reculer devant les difficultés et de continuer de défendre la souveraineté de leur pays sur son territoire maritime. -VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres