Cérémonie commémorative des garnisons de Hoàng Sa.
 

Quang Ngai (VNA) –  A la maison communale du village d’An Vinh rattaché au district insulaire de Ly Son (province centrale de Quang Nam), a eu lieu mercredi une cérémonie en mémoire des garnisons de Hoàng Sa.

Cette cérémonie est une activité significative contribuant à affirmer la souveraineté du Vietnam sur les archipels de Truong Sa (Spratly)  et Hoang Sa (Paracel). Elle a eu lieu selon les rites, pratiqués depuis des centaines d'années, de reconnaissance aux soldats de Hoàng Sa et aux garnisons de Truong Sa, qui ont découvert l'archipel de Hoang Sa, exploiter ses ressources naturelles​, exercer et défendre la souveraineté du pays.

Selon l'histoire, la flottille de Hoàng Sa a été créée lorsque les seigneurs Nguyên (XVIe siècle) ont commencé à régner au Sud du Vietnam. Ces troupes ont opéré sur les archipels de Hoàng Sa et Truong Sa pendant trois siècles, des seigneurs Nguyên jusqu'à l'époque des Tây Son puis ensuite sous la dynastie des Nguyen. La flottille de Hoàng Sa a été également affectée au contrôle de Bac Hai (Truong Sa)

À cette époque, chaque année à la fin du 2e  mois lunaire, 70 pêcheurs partaient à Hoàng Sa et revenaient au 8e mois lunaire. Le jour de leur départ, leurs familles et leurs proches organisaient une cérémonie pour leur dire au revoir et leur rendre hommage, de peur qu’ils ne reviennent pas.

Depuis, chaque année, les ​habitants de l’île de Ly Son organisent la cérémonie de «Récompense par un banquet aux soldats de la flottille de Hoàng Sa» en mémoire des héros qui se sont sacrifiés pour la souveraineté de la Patrie. Cette cérémonie est depuis devenue le plus grand festival de l’île.    

En plus d'honorer ceux qui sont morts pour Hoang Sa et Truong Sa, ​cette cérémonie est également l'occasion d'éduquer la jeune génération au patriotisme.

Pendant les rituels, des bateaux votifs, des offrandes et des effigies de marins sont lancés dans la mer. Dans le passé, les navires à voile ​étaient le principal moyen de transport vers Hoàng Sa et le voyage était ​périlleux. Pour rassurer ceux qui partaient, ​des bateaux votifs et des effigies étaient jetés en mer pour attire​r  la malchance sur eux et éviter qu'elle ne frappe les soldats. Ce rituel est aussi destiné à commémorer les soldats morts en mer. -VNA