samedi 19 août 2017 - 10:39:21

Le diasposa vietnamien au Japon appelle la Chine à respecter le droit international

Imprimer

Tokyo (VNA) – Le diasposa vietnamien dans les préfectures japonaises de Fukuoka et de Hiroshima et des Japonais épris de paix ont organisé le 31 juillet des défilés pour demander à la Chine de respecter le droit international, après la sentence récente de la Cour permanente d’arbitrage de La Haye (CPA) sur les litiges en Mer Orientale.

Des manifestants demandent à la Chine de respecter le droit international. Photo: VNA

Au park de Jigyo (Jigyo Central Park), plus de 200 personnes, portant des tee-shirts de couleur rouge avec l'étoile jaune et brandissant des slogans en japonais et anglais ont demandé à la Chine de respecter le droit international, de cesser ses actes de provocation et la militarisation en Mer Orientale et de rejeter ses revendications irrationnelles sur la soi-disant "ligne en neuf traits", en faisant l'éloge du verdict du 12 juillet de la CPA.

Ils se sont rassemblés devant le consulat général de Chine à Fukuoka pour transmettre une lettre d’opposition rédigée en vietnamien, japonais et anglais de la communauté vietnamienne à ces préfectures.

Le contenu proteste contre les actions d’expansion, la militarisation par la Chine en Mer Orientale et demande à ce pays de respecter la décision de la CPA. La lettre réaffirme la souveraineté indiscutable du Vietnam sur les archipels de Hoang Sa (Paracels) et Truong Sa (Spratleys).

La CPA a rendu le 12 juillet dernier ​sa sentence arbitrale dans la procédure engagée par les Philippines contre la Chine concernant les revendications de cette dernière communément dénommée la « ligne en neuf traits » en Mer Orientale. 

Selon la CPA, les revendications chinoises sur ses « droits historiques » sur les zones maritimes ​délimitées par la « ligne en neuf traits » sont contraires à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982. La Chine n’a aucune base historique ​sur cette zone maritime ni de base légale ​établissant ses déclarations ​de « droits historiques » sur les ressources de la zone que la Chine appelle la « ligne en neuf traits ». - VNA

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres