Le colloque « Le Réseau de connaissances pour les quartiers durables au Vietnam » a eu lieu le 6 septembre, à Hanoi. Photo :

Hanoï (VNA) - Des experts vietnamiens et belges d​es secteurs de l’architecture et du développement durable se sont réunis mercredi 6 septembre, à Hanoi, dans le cadre du colloque scientifique « Le Réseau de connaissances pour les quartiers durables au Vietnam » (LNSNV) coorganisé par l’École supérieure de Génie civil du Vietnam et l’​ambassade de Belgique à Hanoi. L’objectif ​ était de discuter du développement urbain au Vietnam ​dans le contexte de changement climatique.

«Le Réseau de connaissances pour les quartiers durables au Vietnam » ​a été créé à l’initiative de la Faculté de génie technologique de l’Université KU Leuven (Belgique), dans le but d’améliorer la durabilité du développement urbain ​de zones affectées par les inondations et les sécheresses, et ce grâce à une approche interdisciplinaire.

Le réseau regroupe des experts belges et vietnamiens dans les domaines de l’architecture, de l’ingénierie, de l’urbanisme, de l’énergie durable, de l’architecture paysagère, des sciences sociales, de l’écologie et de l’hydrologie.

Prenant la parole lors du colloque, l’ambassadrice de Belgique au Vietnam, Jehanne Roccas, a estimé que le Vietnam était l’un des pays les plus gravement touchés par les changements climatiques mais encore par les effets de l’urbanisme. Le développement urbain doit ainsi tenir compte des facteurs environnementaux et sociaux.

Ce colloque, selon la diplomate belge, ​a été une bonne occasion de resserrer la coopération bilatérale pour trouver des solutions appropriées aux défis du dérèglement climatique, auxquels le Vietnam doit faire face.

Les interventions lors du colloque ont été consacrées à la planification et au développement urbains dans leur rapport avec le changement climatique. L’accent a été mis sur l’atténuation des risques d’inondations, la gestion de l’eau et l’énergie durable.

Certaines expériences belges dans le développement du réseau de connaissances sur les quartiers durables en Flandre (la région flamande de Belgique) y ont été présentées. Les experts ont également souligné l’importance de promouvoir une coopération tripartite entre l’État, le secteur privé et les scientifiques ainsi que ​d’impliquer les habitants afin de transformer les connaissances en actions concrètes.

Le quartier durable est encore une conception nouvelle de l’urbanisme au Vietnam. Le Dr. Pham Hùng Cuong, doyen de la Faculté d’architecture et de planification de l’École supérieure de Génie civil, lors d’un bref échange avec la presse, a espéré que ​ce colloque serait un bon début pour l’établissement d’un réseau de connaissances qui regrouperait des experts, scientifiques, décideurs politiques, entreprises et habitants.

Le Vietnam souhaite s’inspirer de l’expertise belge en la matière en vue du développement de quartiers durables, a-t-il déclaré. -NDEL/VNA