Un avion chinois a atterri à la piste illégalement construite au récif de Chu Thap (Ferry Cross) dans l'archipel de Truong Sa (Spratly) du Vietnam.
 

Hanoi (VNA) – Le Département d’aviation civile du Vietnam a publié le 15 janvier un communiqué de presse réaffirmant ne pas recevoir aucune notification du Centre de vols d’étalonnage de son homologue chinois.

Le Département vietnamien en question a continuellement vérifié les notes officielles, messages, fax, lettres électroniques et télégrammes dans tous les organismes et unités concernés dont les coordonnées avaient été rendues publiques dans la Publication des informations aéronautiques (AIP) du Vietnam, comme les enregistrements d'appels téléphoniques avec les établissements de prestation de services de trafic aérien concernés du Vietnam.

Le Département de l’aviation civile du Vietnam continue de réitérer les déclarations du porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères affirmant la souveraineté indiscutable du Vietnam sur les archipels de Truong Sa (Spratly) et de Hoang Sa (Paracel). Les récents vols d'avions chinois ont violé la souveraineté vietnamienne et la convention de Chicago de 1944 sur l’aviation civile et ses annexes ​sur les règles de vol dans l’espace aérien international. -VNA