vendredi 18 août 2017 - 12:17:07

Le culte de la mère Âu Co, patrimoine culturel national

Imprimer

Le culte de la mère Âu Co a lieu chaque année du 7e au 9e jour durant le premier mois lunaire. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Le culte de la mère Âu Co vient d’être reconnu patrimoine culturel immatériel national par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme. Âu Co est considérée comme la mère de la nation vietnamienne.

Le temple dédié à la mère Âu Co est situé dans la commune de Hiên Luong, district de Ha Hoà, province de Phu Tho (Nord).

Les festivités en l’honneur de la mère Âu Co et de ses des cendants - dont les rois Hùng, fondateurs du premier État vietnamien - sont solennellement organisées du 7e au 9e jour durant le premier mois lunaire de chaque année. Ce rituel consiste, entre autres, à une prière pour la paix, la prospérité et le bonheur de la population locale et, plus généralement, du peuple vietnamien. Cette fête du temple d’Âu Co marque également le début des activités festives à Phu Tho. Le culte des rois Hùng, lui, a été reconnu patrimoine culturel de l’Humanité en 2012.

De la reconnaissance envers les ancêtres

Le culte de la mère Âu Co et celui des rois Hùng expriment la profonde reconnaissance du peuple vietnamien envers leurs ancêtres, enseignent la fierté nationale et le patriotisme aux jeunes générations, tout en renouvelant la solidarité nationale.

Selon la légende, la fée Âu Co est descendue sur Terre le 7e jour du premier mois lunaire, où elle rencontra Lac Long Quân, le petit fils de la 5e génération du roi Thân Nông, ayant pour origine un dragon, duquel elle eût 100 fils. Au moment de la séparation du couple, cinquante de ceux-ci suivirent leur père dans la mer, tandis que les autres suivirent leur mère, dans les montagnes situées en amont du fleuve Rouge.

Arrivés dans la région connue aujourd’hui pour être la commune de Hiên Luong, Âu Co et ses enfants furent tellement captivés par la fertilité et les paysages magnifiques de ce lieu qu’ils décidèrent de s’y installer, et c’est là que le fils aîné, couronné et ayant pris le nom de Hùng Vuong, devient le premier roi du Vietnam.

Ils y pratiquèrent la culture du riz inondée pour se nourrir, plantèrent des mûriers et élevèrent des vers de soie pour se vêtir, puis Âu Co retourna dans le Ciel, le 25e jour du 12e mois lunaire. -CVN/VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres