Hanoi (VNA) - À partir de ce mois de juin, les Hanoïens et touristes pourront assister à des pièces de chèo (théâtre populaire) tous les samedis soir au Théâtre Dai Nam, 89, rue Huê.

A partir de juin, des pièces de chèo seront jouées chaque samedi soir au Théâtre Dai Nam, Hanoï. Photo : Van Dat/VNA/CVN

Le programme, intitulé «Hà Nôi dêm thu bây» (Nuit du samedi soir à Hanoï) est à l'initiative du Théâtre de chèo de Hanoï. Il vise à mieux faire connaître aux touristes vietnamiens et étrangers cette forme d'art traditionnelle, ainsi qu’à enrichir l’offre touristique de la capitale.

Ce programme comprendra des spectacles de chèo (ancien et moderne) ainsi que de comédie et du châu van (chants religieux).

«Les artistes se sont préparés dès le début de cette année. Nous avons été méticuleux dans le choix des meilleures œuvres, a partagé Thuy Mùi, directrice du Théâtre de chèo de Hanoï. En plus du chèo, d'autres formes d’arts traditionnels seront présentées au public».

[En 2016, les arts de la scène ont retrouvé des couleurs]


«Pour la première représentation, le 3 juin, les billets sont vendus pour trois groupes de touristes. Les prix des billets sont aussi bas que possible pour les rendre abordables», a informé l'artiste Thuy Mùi.

Diffuser les arts traditionnels

La liste des pièces pour les trois premiers mois est prête. Il s’agit d’œuvres célèbres qui ont contribué à la réputation du chèo telles que Quan âm Thi Kinh (Déesse de la Miséricorde), Ngoc Hân Công Chua (Princesse Ngoc Hân) et Nàng Sita (Sita). Des pièces simples, compréhensibles pour les touristes étrangers ont aussi été choisies. Les artistes participants comprennent de grands noms tels que Thuy Mùi, Quôc Anh et Duc Thuân.

Le chèo est un art scénique populaire apparu au Xe siècle dans le delta du fleuve Rouge, au Nord du pays. Considéré comme la plus ancienne forme d’art  vietnamien existante, il a ses racines dans les festivals traditionnels de village.

Autrefois joué uniquement pendant les festivités et par des troupes et des corporations, il connaît aujourd’hui encore un grand succès. Les pièces se composent généralement de chansons folkloriques avec du mime, de la musique instrumentale et de la danse, combinées à des croquis instructifs ou interprétatifs basés sur des légendes, des poésies, l’histoire ou même la vie quotidienne. -CVN/VNA