jeudi 17 août 2017 - 13:08:52

Le chef du Parti insiste sur le développement des compétences des cadres

Imprimer

Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV) Nguyên Phu Trong a souligné lundi la nécessité de renouveler la planification des ressources humaines du corps des cadres, en vue notamment de préparer la relève des dirigeants et gestionnaires.

Une telle planification, qui porte sur l'accompagnement des cadres dans l'intégration de nouvelles fonctions, un soutien dans la progression de leur carrière et la préparation de nouvelles générations destinés à prendre la relève, est non seulement l'expression même du rôle et de la fonction de direction du Parti, mais aussi en relation directe avec la poursuite des lignes et tâches politiques définis par ce dernier, a souligné le secrétaire général en inaugurant dans la mégapole du Sud une conférence nationale de deux jours sur la mise en oeuvre des conclusions du Bureau politique sur le renouvellement des tâches en matière de personnel d'encadrement.

Ce renouvellement a été lancé dans les années 1960 dans le contexte de guerre d'alors, et il a fallu attendre 2004, lorsque le Bureau politique a pris une résolution sur le développement des compétences des cadres, afin qu’il soit poursuivi méthodiquement et rigoureusement en vue et pour le service du XIe Congrès national du Parti.

Néanmoins, des progrès significatifs demeurent à être réalisés en matière de formation comme de développement de compétences chez les cadres, a estimé Nguyên Phu Trong pour ajouter que ces tâches doivent être réévaluées et adaptées afin qu'elles soient plus effectives.

Il a insisté à nouveau sur le fait que les cadres sont l'un des maillons essentiels de l’édification du Parti, un élément essentiel de l'ensemble des activités du Parti, ainsi qu'un facteur décisif du succès de la Révolution vietnamienne.

Plus généralement, il a souligné qu'il faut conserver pleinement le point de vue de la classe ouvrière dans le cadre du renouvellement du corps des cadres, notamment sur la base des politiques d'union, de mobilisation, de nomination de talents aux postes importants, de généralisation des relations internationales et d'intégration au monde, rappelant que tout ceci doit suivre le principe de centralisme démocratique.

Ces tâches en matière de ressources humaines du personnel d'encadrement concernent en effet plus de 95% des membres des comités du Parti, près de 100% des membres permanents des comités du Parti du mandat 2010-2015 comme des dirigeants des conseils et comités populaires des provinces et districts du mandat 2011-2016, outre la quasi-totalité des membres du Bureau politique et du Secrétariat du Parti. – AVI
Vos commentaires sur cet article ...
Autres