jeudi 17 août 2017 - 20:43:01

Le chef du gouvernement réfléchit aux propositions d’experts

Imprimer

Hanoi (VNA) - Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a réfléchi à un certain nombre de recommandations d’experts nationaux et étrangers pour le développement futur du Vietnam lors d’une table ronde organisée le 13 décembre à Hanoi.

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc (debout) préside le 13 décembre à Hanoi une table ronde sur le développement du Vietnam. Photo: VNA

Trois questions thématiques y ont été discutées, à savoir la position du Vietnam dans la chaîne de valeur mondiale, les politiques d’industrialisation du Vietnam à l’avenir et la suppression des goulets d’étranglement et la promotion du développement.

Ces questions sont considérées comme les aspects fondamentaux du développement du Vietnam, mais la mise en œuvre ne s’est pas faite sans heurts, selon les experts.

Le professeur Ricardo Hausmann a présenté un exposé sur le modèle d’analyse de la structure de l’économie par l’évaluation de la diversité des produits, la complexité des produits exportés et sa relation étroite avec le développement national d’un pays.

Ce modèle devrait aider un pays à concevoir des stratégies de développement pour chaque région, pour chaque type de produit, en vue de stimuler la compétitivité de l’économie sur les trois niveaux - national, entreprises et produits.

Trân Van Tho, professeur à l’Université Waseda (Tokyo, Japon), a souligné la nécessité de poursuivre extensivement et intensivement le développement industriel.

Etant donné que le Vietnam redouble ses efforts pour s’intégrer plus profondément dans l’économie mondiale, c’est un défi pour le pays d’éviter avec succès le “piège manufacturier” - où l’industrie se limite à la création de travailleurs non qualifiés pour la production intensive en travail, axée sur l’exportation mais à faible valeur ajouté.

Dans sa recherche, Trân Ngoc Anh, un professeur à l’Université d’Indiana, a souligné les “goulets d’étranglement” qui entravent la croissance durable de l’économie du Vietnam.

Il a recommandé au gouvernement de mettre en place des systèmes d’auto-évaluation avec des indices de performance clairs et détaillés, soulignant que cela mettra en évidence l’engagement à bâtir un gouvernement facilitateur et constructif.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a salué la contribution positive d’experts internationaux et d’universitaires. Affirmant que l’intelligence est une ressource essentielle, il a demandé aux spécialistes étrangers de contribuer activement au développement du pays. 

En plus de 30 ans de rénovation, le Vietnam a accompli des réalisations impressionnantes qui ont été très appréciées par la communauté internationale, a plaidé le chef du gouvernement.

Cependant, il a souligné la nécessité pour le gouvernement de se rendre compte des faiblesses et des limites constatées au cours du processus de développement national, en particulier les goulets d’étranglement de la croissance. 

Il a réitéré que le gouvernement doit être à l’écoute des habitants, des entreprises, des scientifiques et des experts dans et hors du pays afin de créer des changements substantiels.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé à tous les ministères et secteurs concernés d’étudier les recommandations formulées par les experts lors de cette rencontre.

Il a également suggéré de maintenir un canal de dialogue annuel entre les universitaires internationaux et les professionnels vietnamiens d’outre-mer afin d’accroître leur collaboration et d’aider le gouvernement vietnamien à promouvoir l’innovation. - VNA

 

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres