Le président du Vietnam, Truong Tan Sang (debout) travaille avec les professeurs et gestionnaires de l'Université nationale de Hanoi. Photo : VNA

Hanoi (VNA) – En qualité d’établissement de premier rang de l’enseignement supérieur du pays, l’Université nationale de Hanoi doit continuer de renouveler ses méthodes pédagogiques pour réaliser des avancées considérables.

C’est ce qu’a affirmé le président du Vietnam, Truong Tan Sang, lors d’une séance de travail le 25 février avec les professeurs et les gestionnaires de cette université.

Appréciant les réalisations des enseignants et des chercheurs de l’Université nationale de Hanoi, le chef de l’Etat les a appelés à redoubler d’efforts car, le succès de figurer parmi les 200 meilleures universités d’Asie n’est qu’une première étape, vu les exigences d’industrialisation et de modernisation nationales.

L’Université nationale de Hanoi comprend près de 1.900 enseignants, dont trois quarts sont des docteurs, des professeurs ​ou des professeurs associés. ​Assurant ​près de 364 formations chaque année, elle recense 36.000 étudiants. Les programmes d’enseignement actuels visent une meilleure adaptation des diplômés aux exigences des employeurs de l’ASEAN, voire ​du monde. L’organisation QS World University Rankings l’a classée dans le groupe 191-200 des 200 meilleures universités d’Asie. -VNA