Le président Tran Dai Quang (droite) et des électeurs de Ho Chi Minh-Ville. Photo : VNA
 

Ho Chi Minh-Ville (VNA) – Le président Tran Dai Quang a rencontré le 1er août des électeurs des 1er et 3e arrondissements de Ho Chi Minh-Ville pour leur présenter les résultats de la première session de la XIVe législature de l’Assemblée nationale.
    
Le chef de l’Etat s’est engagé à appliquer au mieux ses engagements électoraux et à chercher à resserrer les liens entre députés et électeurs.

Reconnaissant l’intérêt particulier des électeurs pour la dette publique, il a affirmé que la tâche actuelle était de mieux contrôler les risques et les dépenses. Selon le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale (BM), le Vietnam ne figure pas parmi les pays ayant une dette publique très élevée. Cependant, se pose le problème de l’efficacité de la gestion et de l’utilisation de ces fonds ​qui reste en​ deça des exigences.

En matière de lutte contre la corruption, Tran Dai Quang a assuré que le Parti et l’Etat redoubleraient d’efforts pour accélérer et améliorer ce combat. Il est également nécessaire de développer le respect de la loi et de mobiliser tout le peuple pour ce combat, a-t-il indiqué.

S’agissant de la Mer Orientale, le président a souligné la responsabilité de chaque citoyen dans la garantie de l’indépendance et de la souveraineté nationale ainsi que de l’intégrité territoriale. En cette conjoncture régionale et internationale compliquée, le Vietnam est déterminé à défendre sa souveraineté, la paix et la stabilité avec des mesures convenables. Il bénéficie du soutien international pour sa position sur la Mer Orientale.

Partageant les préoccupations des électeurs devant la mort massive de poissons dans des provinces centrales due à des rejets industriels, Tran Dai Quang a insisté sur la nécessité d’améliorer la gestion publique, de parachever le système juridique, ainsi que de multiplier les contrôles et supervisions pour assurer le respect de la loi. L’Etat examinera prochainement tous les projets ayant des effets sur l’environnement, a-t-il souligné.

Le chef de l’Etat a en outre discuté avec des électeurs de l’hygiène alimentaire, de la sécurité des ressources en eau et de la cybersécurité. Il a indiqué que des stratégies et des programmes d’actions seraient lancés pour traiter des problèmes dans ces secteurs. -VNA