Hanoi (VNA) -  À l’occasion de la Fête du Canada (1er juillet), l’ambassadrice du Canada au Vietnam, Ping Kitnikone, a adressé une lettre au Courrier du Vietnam dans laquelle elle se penche longuement sur les liens entre nos deux pays. Voici le texte dans son intégralité.
 
Ping Kitnikone, ambassadrice du Canada au Vietnam. Photo: AC

Je vous remercie de m’accorder cette occasion pour vous parler de la Fête du Canada, qui est le 1er juillet.

Cette année marque une étape importante, puisque nous célébrons le 150e anniversaire de la Confédération. Cet anniversaire national d’envergure n’est pas seulement une occasion pour les Canadiens de célébrer à travers notre pays, mais le monde entier est invité à participer, célébrer et explorer tout ce que le Canada a de mieux à offrir.

La vision du gouvernement du Canada pour le 150e anniversaire de la Confédération inclut quatre grands thèmes : la diversité et l’inclusion, l’environnement, la jeunesse et la réconciliation avec les autochtones. Nous avons une longue histoire de collaboration avec nos partenaires mondiaux pour la promotion du pluralisme pacifique, la protection des droits des individus, la promotion de l’égalité des sexes et pour continuer à offrir au monde entier une destination de choix pour visiter, étudier, travailler, investir et y vivre.

Le Premier ministre Justin Trudeau a mentionné que «la diversité est notre force» et, en effet, nous sommes très fiers de notre diversité linguistique, culturelle et régionale, ainsi que la richesse de notre histoire et de notre patrimoine. C’est grâce à cette diversité - et non en dépit de celle-ci - que notre pays prospère. Nous sommes engagés plus que jamais à appuyer l’inclusion.

Dès les premières années de la Confédération et jusqu’à aujourd’hui, les immigrants ont enrichi notre société et ont fait du Canada ce qu’il est aujourd’hui. Une communauté considérable canado-vietnamienne fait partie de notre population et elle constitue une importante composante de nos relations bilatérales avec le Vietnam. Nous travaillons constamment pour bâtir sur ceci en accueillant un plus grand nombre d’étudiants vietnamiens au Canada, qui profiteront de notre système d’éducation de qualité mondiale, de nos villes propres et sécuritaires, ainsi que de notre société ouverte.

Premier partenaire au sein de l’ASEAN

Nous comprenons l’importance de l’éducation internationale. Celle-ci est au cœur de notre prospérité actuelle et future. Une main-d’œuvre hautement qualifiée et éduquée, combinée avec une stabilité financière et des impôts peu élevés pour les entreprises, sont essentiels pour une croissance économique soutenue et une prospérité à long terme. En tant que nation commerçante, la prospérité du Canada est liée aux opportunités économiques présentes au-delà de ses frontières. Le Canada est un partenaire du Vietnam depuis plus de 40 ans. Durant les deux dernières années, le Vietnam a été le partenaire commercial le plus important du Canada au sein de l’Association des pays de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), et cette relation commerciale dynamique a généré plus de 5,5 milliards de dollars canadiens en échanges commerciaux entre les deux pays en 2016.
 
Le ministre canadien de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lawrence MacAulay (gauche), le 28 février au supermarché Vinmart au Centre commercial Times City à Hanoï. Photo : CVN
 
De plus, l’année dernière, nous avons pu observer une augmentation des visites de haut niveau, incluant celle de l’ancien ministre des Affaires étrangères Stéphane Dion, du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire Lawrence MacAulay, et plus récemment notre ministre du Commerce international François-Philippe Champagne, qui a assisté à la rencontre des ministres responsables du commerce de l’APEC. Nous pouvons également nous attendre à d’autres visites de haut niveau tout au long de cette année, ce qui contribuera à créer un élan pour l’avancement des relations bilatérales.

Salubrité des aliments pour la croissance

Nous sommes engagés à bâtir une relation forte et à long terme avec nos partenaires vietnamiens, et à trouver des moyens d’approfondir nos liens. Ceux-ci ont inclus l’appui du Canada à renforcer les capacités vers la défense des droits des individus, incluant les droits des groupes LGBTI et les droits des femmes. Le Fonds canadien pour les initiatives locales au Vietnam a appuyé et continuera à appuyer des initiatives similaires au Vietnam. J’ai été inspirée par le dévouement des défenseurs de ces enjeux au Vietnam et je suis fière de partager avec vous le fait que le Canada a appuyé un éventail de projets, allant des efforts pour arrêter la violence contre les femmes à ceux liés à la sensibilisation des femmes face à leurs droits légaux d’inscrire leur nom sur les certificats de droits d’utilisation du sol. Et ce n’est qu’un aspect du travail que le Canada a mené avec le Vietnam jusqu’à présent.
 

Les produits canadiens exportés vers le Vietnam et vers d’autres marchés répondent toujours aux critères d’hygiène et de sécurité alimentaires.Photo : CVN

En tout, nous avons contribué plus de 1,3 milliard de dollars canadiens au développement du Vietnam depuis 1990. Au cours de la dernière année, nous avons bonifié notre programmation en développement liée aux domaines de grande importance pour le Vietnam. Par exemple, au cours de la dernière année, des représentants de l’Agence canadienne d’inspection des aliments et du Conference Board du Canada ont visité le Vietnam afin de partager de l’information à propos du système canadien de salubrité des aliments, avec des exportateurs vietnamiens ainsi que des représentants gouvernementaux. Nous avons également eu le plaisir d’annoncer la mise en place du projet «Salubrité des aliments pour la croissance» (Safe Food for Growth) d’une valeur de 15,3 millions $ CA.

Aides pour s’adapter aux changements climatiques

En outre, nous travaillons sur un projet de 15 millions de dollars canadiens afin d’aider les petites et moyennes entreprises vietnamiennes à résoudre le problème des changements climatiques, ainsi qu’un investissement de 200 millions de dollars canadiens, à travers la Banque asiatique de développement, pour accélérer l’investissement du secteur privé lié à l’adaptation aux changements climatiques et l’atténuation de ses effets dans la région de l’Asie-Pacifique. Il s’agit de quelques exemples du travail que le Canada effectue avec le Vietnam, et nous sommes enthousiastes quant à l’idée d’élargir notre collaboration, particulièrement en ce qui a trait au renforcement des capacités des femmes et filles en tant qu’élément clé pour un développement économique soutenu et à long terme. Les femmes jouent un rôle crucial dans la production alimentaire, la production de revenus, l’organisation communautaire, les responsabilités domestiques, etc.

Pour résumer, nous désirons intensifier nos liens déjà solides avec le Vietnam, au bénéfice des citoyens des deux pays. Il a fallu des années de travail acharné pour que le Canada se rende là où il est aujourd’hui. Alors que nous célébrons le 150e anniversaire de la Confédération, nous profitons de l’occasion pour réfléchir à notre passé, refléter tout ce que nous avons accompli jusqu’à présent, et nous regardons vers l’avenir avec optimisme. Le 1er juillet 2017, alors que les canadiens célèbrent notre passé et réaffirment notre engagement sur la scène internationale, j’aimerais vous inviter à célébrer avec nous.

Je vous remercie pour la chance qui m’est accordée de partager ceci avec vous. Il me fera plaisir de continuer à travailler avec vous.- CVN/VNA