Photo : APF/VNA
 

Phnom Penh (VNA) – Le Premier ministre (PM) cambodgien Hun Sen a demandé ​en urgence aux ministères, ​​services et localités du pays ​de faire des efforts dans l’application des mesures de lutte contre la canicule et la sécheresse qui sévissent gravement.

Durant cette saison sèche, le Cambodge doit faire face à une pénurie d’eau en raison ​d'une baisse record du niveau du Mékong, la pire de ces 50 derni​ères années. Une situation identique vaut pour le grand lac Tonlé Sap. La forte canicule et l’épuisement des eaux ​des cours d’eau et des lacs font de graves ravage​s ​à l'agriculture et l'aquiculture.

Le 26 avril, le chef du gouvernement cambodgien a demandé de con​sacrer toutes ressources au règlement des difficultés en matière d'approvisionnement en eau dans les régions touchées par la sécheresse. Des mesures de lutte contre ​ce phénomène ont été appliquées avec, ​notamment, le ​curage des canaux, le dragage des lacs, le percement de puits, l'installation de stations de pompage ​afin de fournir de l’eau aux populations sinistrées.

Le PM Hun Sen a demandé aux autorités ​de tous niveaux ​de donner une priorité à la distribution d'eau aux personnes dans les zones touchées par la sécheresse ces derniers mois.

Lors de la cérémonie d'inauguration d'une route interprovinciale​ entre les provinces de Banteay Mean Chey et Otdar Mean Cheay, il a souligné que les catastrophes naturelles affectaient sérieusement la vie quotidienne et la production des Cambodgiens. Il a appelé tous les partis politiques à œuvrer avec le Parti du peuple cambodgien (PPC), au pouvoir, pour assister les citoyens.

Le chef du gouvernement cambodgien a également encouragé les entreprises privées et les producteurs d'eau potable à se joindre à cette campagne.

Selon le Centre national ​de gestion des catastrophes, la sécheresse a provoqué de graves pénuries d'eau dans 18 des 25 villes et provinces du Royaume.

Des centaines de milliers de personnes dans les localités touchées par la sécheresse ont besoin d'eau courante, alors que la sécheresse ​s'aggrave de plus en plus avec l’arrivée sous peu de la saison sèche.

Selon les prévisions météorologiques, d’ici à deux semaines, la canicule pourrait s'aggraver encore au Cambodge avec des températures de 40 à 42°C, les pluies ​ne devant apparaître que vers la fin du mois de mai prochain. -VNA