Photo d’illustration (Source : internet)

Selon le Département américain de l’Agriculture, le Vietnam est devenu le 5e exportateur mondial de café instantané après le Brésil, l’Indonésie, la Malaisie et l’Inde.

Selon le Département général des Douanes, de janvier à juillet, le pays a exporté près de 786.500 tonnes de café de toutes catégories pour 1,62 milliard de dollars, ​soit un recul de 34,3% en volume et de 34,2% en valeur en glissement annuel.  Néanmoins, le café instantané a atteint une croissance impressionnante et s’affirme de plus en plus sur de nombreux marchés étrangers.

Le Département américain de l’Agriculture a annoncé : « le Vietnam est devenu le 5e exportateur mondial de café instantané, derrière le Brésil, l’Indonésie, la Malaisie et l’Inde. Les parts de marché de ce produit vietnamien sur le marché mondial sont passées de 1,8% en 2010 à 9,1% en 2014 ».

Toujours selon cet organe, au premier trimestre, le Vietnam a exporté plus de 34.000 tonnes de café de ce genre. Un record. L’UE est le premier débouché, devant le Japon, les Etats – Unis, la Russie, les Philippines, Taïwan (Chine), la Chine et la Thaïlande. Pendant la récolte 2014 – 2015, les exportations vietnamiennes de café instantané pourraient avoisiner 78.000 tonnes, +44% par rapport à la récolte 2013 – 2014.

Plusieurs raisons à ce succès. Primo, le Vietnam est l’un des premiers producteurs et exportateurs mondiaux de café Robusta, utilisé majoritairement dans la confection du café instantané. Secundo, la participation active de grandes entreprises étrangères à ce segment dynamise la production.

Le pays compte 19 usines de transformation du café instantané qui produisent 75.280 tonnes paran. La majorité de ce volume est destinée à l’exportation, selon le ministère de l’Agriculture et du Développement rural. -CPV/VNA