Hanoi, 19 février (VNA) - En 2021, le Vietnam devrait compter 7,5 millions d’habitants voyageant à l’étranger. De plus en plus de Vietnamiens choisissent des tours à l’étranger à prix cassé.
 
Voyager au Cambodge est devenu accessible à beaucoup de Vietnamiens. Photo : Archives/CVN
Selon les prévisions, la croissance du nombre de Vietnamiens voyageant à l’étranger pour la période  2016-2021 devait atteindre 9,5% par an, au 2e rang en Asie, derrière le Myanmar (10,6%).

C’est un fait, partir à la découverte d’un autre pays est une tendance depuis quelques années. Pour ce Têt du Coq, le nombre de Vietnamiens partis à l’étranger s’est encore accru comparé à l’année dernière. «Ils ont même été plus nombreux, de 9%, que ceux choisissant des voyages dans le pays, à Dà Nang, Huê, Sa Pa ou ailleurs. Les destinations les plus prisées sont Hong Kong (Chine), la République de Corée, le Japon, les pays européens», informe Nguyên Duy Vi, responsable du département marketing chez le voyagiste Tugo.

Des tours à prix cassés

«Ce qui est à l’origine de cette tendance, selon ce dirigeant de Togu, c’est la nette baisse des prix des circuits, surtout ceux en Thaïlande,  qui deviennent ainsi accessibles à beaucoup de personnes qui, il y a quelques années, n’auraient jamais imaginé voyager à l’étranger».

Partageant l’avis de Nguyên Duy Vi, le directeur du voyagiste Hon Ngoc Viên Dông, Truong Duc Hai, précise qu’un circuit au Cambodge par voie routière de 4 jours coûte 3 à 4 millions de dôngs, en Thaïlande de 5 jours 6 à 7 millions de dôngs, alors qu’un circuit à Phu Quôc (Sud) de trois jours, au départ de Hanoï, coûte au minimum 5 millions de dôngs.

Une nuit dans un hôtel quatre étoiles en Thaïlande coûte 34 dollars, dans un hôtel trois étoiles 22 dollars, alors qu’au Vietnam, il faut compter en moyenne, respectivement, 50 et 30 dollars avec, en plus durant le Têt, des services a minima.

Même remarque pour les services de restauration, avec environ 5 dollars pour un repas en Thaïlande, en Malaisie ou au Cambodge contre 10 dollars au Vietnam. – CVN/VNA