Naufrage au large de la côte ouest de la Malaisie. Photo: Google earth
Les secours malaisiens ont retrouvé les corps de 35 migrants morts lors du naufrage de leur bateau surchargé sur la côte ouest de la Malaisie, ce qui porte le bilan du désastre à 50, ont annoncé dimanche les autorités.

"Trente-cinq corps supplémentaires ont été récupérés depuis vendredi", a déclaré un porte-parole de l’Agence maritime de Malaisie à l’AFP. "Nous nous attendons à en trouver d’autres dans les prochains jours", a-t-il dit.

Les autorités estiment, d’après les témoignages d’une vingtaine de survivants, que l’embarcation transportait jusqu’à 80 personnes,  vraisemblablement des migrants indonésiens.

L’embarcation en bois a coulé jeudi par gros temps dans le détroit de Malacca, près de la ville de Sabak Bernam, dans l’Etat de Selangor, le pire naufrage depuis le début de l’année.

"Nous ne savons pas si les migrants essayaient de venir en Malaisie ou de quitter la Malaisie illégalement", a déclaré à l’AFP Mohamad Aliyas Hamdan, un membre des services maritimes.

Des sauveteurs malaisiens recherchent des victimes d'un naufrage, le 19 juin 2014. Photo:AFP/VNA
"Nous avons déployé 12 bateaux et un avion, ainsi que 200 officiers pour les opérations de recherches et de secours", a encore dit Aliyas, ajoutant que d’autres survivants devraient être retrouvés dans la mesure où le bateau a coulé non loin du rivage.

Des milliers de migrants tentent de gagner la Malaisie, troisième économie d’Asie du Sud-Est, dans l’espoir de trouver un travail dans le bâtiment, dans des usines ou des plantations.

En juin 2014, plus d’une vingtaine d’immigrés clandestins avaient péri dans le naufrage en pleine nuit de leur embarcation de fortune surchargée qui transportait 97 migrants indonésiens. Le bateau avait coulé dans une mer agitée, près du port de Klang, le plus grand de Malaisie. – VNA