Hanoi, 17 décembre (VNA) – Le 5e colloque international de vietnamologie sur le thème «Développement durable à l’heure de la mondialisation » s’est terminé le 16 décembre à Hanoi par l’identification des acteurs et le recueil des avis et propositions au service du développement durable.
Photo: CPV
Dix centres d’études les plus performants du monde en termes de vietnamologie sociale et humaine et les 10 autres sur les questions scientifico-technologiques ont été localisés, a fait savoir le professeur-Docteur Nguyên Huu Duc, directeur adjoint de l’Université nationale de Hanoi.

Nous avons également identifié les 50 vietnamologues les plus prestigieux du monde, a encore indiqué le responsable qui est chef du comité d’organisation du colloque international.

Au total, 834 synthèses de rapport  d’études et près de 500 rapports intégraux, triés sur le volet parmi ceux envoyés par plus de 1.200 scientifiques dont 150 originaires d’une bonne trentaine de pays.

Le comité d’organisation a réuni les interventions présentées et avis données donnés au cours des débats autour de six thématiques pour soumettre au gouvernement qui devra en tenir compte dans ses prises de décisions.

Il s’agissait de la diplomatie et de la coopération et intégration internationale ; des ressources culturelles ; de l’éducation et du développement des ressources humaines ; du transfert des savoirs et des technologies ; de l’économie et moyens d’existence  et enfin, du changement climatique.

Organisé tous les quatre ans dans la capitale vietnamienne par l’Université nationale de Hanoi, ce colloque est le grand rendez-vous des vietnamologues du monde entier, qui discutent de problèmes liés au développement du Vietnam et à celui de la vietnamologie. – VNA