vendredi 18 août 2017 - 04:35:46

L'Association du pétrole et du gaz du Vietnam appelle la Chine à respecter la CNUDM

Imprimer

La Chine doit rigoureusement respecter la Convention des Nations-Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM 1982) dont la Chine est partie, comme le droit international relatif au domaine maritime.

Cet appel a été lancé par l'Association du pétrole et du gaz du Vietnam dans une déclaration rendue publique mardi concernant les actes de trois navires de surveillance maritime de la Chine qui ont sectionné le 26 mai des câbles déployés par le navire de prospection Binh Minh 02 du Groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam (PVN), alors qu'il prospectait dans le lot 146-148 situé à seulement 120 milles marins à l'Est du cap de Dai Lanh dans la province de Phu Yen (Centre), soit en pleine zone économique exclusive comme sur le plateau continental du Vietnam.

Ces actes constituent une violation directe et flagrante de la CNUDM comme de la souveraineté du Vietnam sur son plateau continental et sa zone économique exclusive, outre qu'ils ont eu pour conséquences de lourdes pertes pour le groupe PVN.

Ces actes vont de même à l'encontre des engagements de la Chine pris dans la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC) qu'elle a signée en 2002, ainsi qu'aux directives définies en commun par les plus hauts dirigeants du Vietnam et de la Chine.

L'association du pétrole et du gaz du Vietnam a énergiquement protesté contre cet acte de la Chine. Le fait qu'une entreprise vietnamienne de ce secteur effectue une prospection dans la zone économique exclusive de son pays est tout à fait légitime, et il s'agit là d'une activité courante depuis les années 80 du 20è siècle conformément à la Convention des Nations-Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM 1982).

L'association du pétrole et du gaz du Vietnam appelle la Chine à respecter strictement les engagements figurant dans la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC), à éviter de commettre à nouveau de tels actes dans la zone économique exclusive comme sur le plateau continental du Vietnam, ainsi qu'à dédommager le groupe PVN des pertes que lui ont causé ses navires de surveillance maritime.

Cette association souhaite toujours développer les relations d'amitié et de coopération traditionnelles entre les peuples, dont ceux en activité dans son secteur professionnel, de même qu'elle respecte l'indépendance, la souveraineté et l'intégralité territoriale des pays de la région dans l'intérêt de la paix, de la sécurité et de la coopération régionale.-AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres