Hanoi (VNA) - L’Assemblée nationale (AN) a eu, les 25 et 26 mai, un agenda de travail chargé en discutant des modifications de trois lois : sur l’aménagement, sur la gestion de la dette publique et sur le commerce extérieur. Les députés ont aussi continué de donner leurs avis sur les rapports du gouvernement. Le point.

Des projets de loi continuent d'être le contenu principal des séances de travail des 25 et 26 mai de la 3e session de l'Assemblée nationale.
Photo : CVN

Deux projets de loi, l’un sur la gestion de la dette publique (amendée) et l’autre sur la gestion du commerce extérieur ont été vivement discutés le 25 mai lors de la 3e session de l’AN (XIVe législature). «Une vingtaine d’avis des députés ont été recueillis directement à l’amphithéâtre», selon un communiqué émis par l’AN à la fin de la journée. Pour le projet de loi sur la gestion du commerce extérieur, les députés ont débattu de la responsabilité de l’État dans sa gestion, ainsi que des mesures administratives et techniques. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, a fourni plus d’informations pour clarifier certaines questions soulevées durant la séance.

Le 26 mai, un rapport rectificatif du projet de loi sur l’aménagement a été rapporté aux députés par le président de la Commission de l’économie de l’AN, Vu Hông Thanh. Les débats se sont concentrés essentiellement sur les dispositions encore controversées. Dans l’après-midi, l’AN a fait part de ses conclusions sur le projet de Résolution concernant le traitement des créances douteuses.

En parallèle à son travail législatif, l’AN continue de donner ses avis sur les évaluations supplémentaires du gouvernement concernant la mise en œuvre du plan de développement socio-économique et du budget de l’État de 2016, la situation socio-économique des premiers mois de 2017 et la finalisation budgétaire de l’État de 2015. Ces rapports ont été présentés par le gouvernement devant les députés lors de la journée d’ouverture de la 3e session de l’AN, le 22 mai.

Priorité au développement du secteur privé

Trân Hoàng Ngân, député pour Hô Chi Minh-Ville, a fait savoir qu’au cours des quatre premiers mois de 2017, la macroéconomie avait connu une évolution positive. L’inflation est restée sous contrôle et le taux de change stabilisé. Cependant, la croissance du PIB n’a atteint que 5,1%, alors que l’objectif est de 6,7%. «Cet objectif doit être maintenu et nous devrons tout mettre en oeuvre pour l’atteindre. La priorité sera donnée au développement du secteur privé qui est le pivot de la croissance», a-t-il souligné.

Les parlementaires ont par ailleurs demandé à l’AN de juger sévèrement les affaires de corruption et de punir les responsables des entreprises publiques déficitaires. -CVN/VNA