vendredi 18 août 2017 - 19:18:00

L'ASEAN+3 anticipe les impacts du relâchement monétaire

Imprimer

Les 10 pays membres de l'ASEAN, le Japon, la Chine et la République de Corée (ASEAN+3) ont convenu de continuer de surveiller étroitement les impacts négatifs pour la région du relâchement de la politique monétaire globale, lors d'une réunion tenue vendredi en Inde.

Cette réunion a eu lieu en marge de la conférence annuelle de la Banque asiatique pour le développement (BAD), qui s'est ouverte samedi.

Dans une déclaration commune publiée à l'issue de cette réunion, l'ASEAN+3 reconnaît que la poursuite du renforcement de la liquidité globale pourrait provoquer des investissements aventureux, l'élargissement des crédits et une bulle d'actifs.

Les pays de l'ASEAN+3 ont également convenu de transformer le Bureau de recherches macroéconomiques ASEAN+3 ( ASEAN+3 Macroeconomic Research Office - AMRO) en une organisation internationale.

De plus, l'ASEAN+3 a approuvé une initiative sur la promotion des obligations de développement du financement des infrastructures, afin de stimuler les projets d'infrastructures dans les pays d'Asie du Sud-Est.

En marge de la conférence de la BAD s'est déroulée une conférence des ministres des Finances et gouverneurs des Banques centrales du Japon et de l'ASEAN.

Les deux parties y ont avancé des mesures pour renforcer leur coopération financière. Le Japon s'est engagé à relancer les conventions sur le swap de devises avec la Malaisie, Singapour et la Thaïlande et à consolider des accords bilatéraux avec l'Indonésie et les Philippines.

Tokyo a également proposé des aides au Vietnam et au Myanmar dans la réforme de leur système financier, la création de groupes de travail bilatéraux avec l'Indonésie, la Malaisie, Singapour, les Philippines et la Thaïlande afin d'obtenir des avancées concrètes dans la coopération financière. - VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres