lundi 21 août 2017 - 15:42:09

L'ASEAN reste une grande priorité dans la politique extérieure du Japon

Imprimer

 

Banda Seri Begawan (VNA) - Le Japon a affirmé que l'ASEAN restait un partenaire important de l’ASEAN lors du 32ème Forum ASEAN-Japon qui s'est tenu les 1er et 2 mars à Banda Seri Begawan, au Sultanat de Brunei.

Le Vietnam était représenté par le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung, également chef de la SOM ASEAN (Réunion des hauts officiels de l’ASEAN).

Le forum a examiné les activités de coopération ASEAN-Japon, soulignant que le Japon était devenu un partenaire important de l’ASEAN dans tous les domaines qu’il considère comme une priorité de sa politique extérieure.

​Le Japon s'est également félicité du thème et des six priorités de l'ASEAN 2017, affirmant qu'​il est prêt à participer et aider à la réalisation de ces priorités, ainsi qu'aux activités marquant le 50e anniversaire de l'ASEAN.

Les deux parties ont également affirmé leur engagement à poursuivre une coopération étroite dans les domaines déterminés dans la Déclaration sur la vision sur l'amitié et la coopération entre l'ASEAN et le Japon que sont l'économie, la qualité de vie, les échanges entre habitants, la garantie de la paix et de la sécurité.

Sur le plan économique, l’ASEAN et le Japon ont convenu de mettre en œuvre efficacement la feuille de route stratégique de coopération économique bilatérale ​établie sur dix ans (2012-2022) et mise à jour en 2015 pour renforcer les liens dans tous les domaines​ - commerce, investissement, développement des infrastructures, main-d’œuvre, formation et développement des micro, petites et moyennes entreprises.

Le Japon s'est engagé à continuer d'aider l'ASEAN à mettre en œuvre l'Initiative pour l'intégration de l'ASEAN et le Plan global sur la connectivité de l'ASEAN.

Les deux parties ont également soutenu les processus de connectivité économique régionale, la facilitation du commerce par l'intermédiaire d'accords de libre-échange de haute qualité, égaux et transparents.

En ce qui concerne les questions culturelles et sociales, l'ASEAN a apprécié l'assistance et la coopération du Japon en matière de réponse aux changements climatiques, de gestion des catastrophes naturelles, de protection de l'environnement, d'amélioration de​s compétences des habitants ​en matière de santé, de prévention et lutte contre des épidémies, et d'échanges entre habitants.

L’ASEAN soutient la poursuite par le gouvernement japonais du réseau d'échange pour les étudiants et les jeunes (Japan-East Asia Network of Exchange for Students and Youths en anglais-JENESYS) jusqu'en 2020.

Durant le forum, les pays de l'ASEAN et le Japon ont souligné la nécessité de la coopération et de la  mise en œuvre des mécanismes tels que le Forum régional de la sécurité ASEAN-Japon, la conférence des ministres de la Défense de l'ASEAN élargie, le Forum maritime élargi de l'ASEAN et le Dialogue ASEAN-Japon pour combattre le terrorisme, la prolifération des armes de destruction massive, les crimes transnationaux et la cybercriminalité, et renforcer la sécurité maritime.

Ils ont également exprimé leurs préoccupations ​vis-à-vis des évolutions récentes en péninsule coréenne et en Mer Orientale, soulignant l'importance du maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité, de la sûreté et de la liberté de navigation maritime et aérienne en Mer Orientale et du règlement pacifique des différends sur la base du droit international.

Le vice-ministre Nguyên Quôc Dung a déclaré que le Vietnam apprécie le partenariat stratégique entre l'ASEAN et le Japon et se félicite des résultats récents de la coopération bilatérale.

Au nom de l'ASEAN, il a déclaré que les deux parties devraient mettre en œuvre les orientations approuvées par leurs hauts dirigeants via des mécanismes, cadres et projets de coopération concrets, dont l’exécution de la feuille de route stratégique de coopération économique ASEAN-Japon et la modification du plan de mise en œuvre de la Déclaration de la vision sur l'amitié et la coopération ASEAN-Japon.

"Le renforcement de la connectivité de navigation maritime et aérienne entre l'ASEAN et le Japon devraient être renforcés", a-t-il déclaré, estimant qu'il fallait bientôt finaliser un accord bilatéral sur les services aériens.

Les deux parties doivent coopérer pour développer des ressources humaines pour la construction d'une communauté de l'ASEAN ​plaçant l’homme au centre, tout en prêtant attention à la formation professionnelle et à l'orientation professionnelle pour les jeunes aséaniens. "Elles doivent également renforcer la coopération politique et sécuritaire et répondre rapidement aux défis de sécurité traditionnels et non traditionnels", a souligné le vice-ministre Nguyên Quôc Dung.

S’agissant d​e la situation régionale et internationale, le vice-ministre Nguyên Quôc Dung a réaffirmé la volonté du Vietnam tout comme celle de l’ASEAN de résoudre les litiges par la voie pacifique et sur la base du droit international, à ​fortiori de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, de ne pas recourir à la force et de menacer d’y recourir, de ne pas mener d'activités de militarisation, d'appliquer la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale et de parvenir, dans les meilleurs délais, à un Code de conduite.

Il a exprimé le souhait du Vietnam que les pays membres de l'ASEAN renforcent leur collaboration dans la lutte contre l​a crimin​alité transnationale. - VNA

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres