samedi 19 août 2017 - 17:59:18

L'ASEAN et la Chine intensifient leurs relations de partenariat stratégique

Imprimer

Le 14e Sommet ASEAN-Chine a eu lieu vendredi à Bali, en Indonésie, avec la participation des dirigeants de l'ASEAN, du Premier ministre chinois Wen Jiabao et du Secrétaire général de l'ASEAN Surin Pitsuwan.

Cet événement avait pour objet particulier de célébrer le 20e anniversaire de l'établissement de relations bilatérales entre cette association régionale et la Chine.

Les dirigeants de l'ASEAN sont déterminés à maintenir des relations de ''bon voisin, bon ami et bon partenaire'' et de porter les relations de partenariat stratégique à une nouvelle hauteur dans la politique, la sécurité, l'économie, la culture et la société, ainsi que dans la coopération régionale et internationale.

En matière de politique et de sécurité : les deux parties se sont accordées pour intensifier la compréhension mutuelle et l'amitié par l'échange de délégations de haut rang et l'organisation des dialogues et consultations à divers niveaux , de suivre pleinement le Traité d'Amitié et de Coopération en Asie du Sud-Est (TAC), ainsi que de respecter l'indépendance, la souveraineté et le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures d'autrui conformément au droit international.

Elles sont convenues de coopérer étroitement en matière de désarmement et de non-prolifération des armes de destruction massive à travers les institutions et cadres régionaux et internationaux. La Chine a réaffirmé son ferme soutien des efforts de l'ASEAN d'instituer une région sans armes nucléaires, précisant être prête à signer un Traité sur la Zone sans armes nucléaires en Asie du Sud-Est (SEANWFZ). Les deux parties se sont accordées pour exploiter les cadres de coopération bilatérale et multilatérale existants tels l'AMM+ et l'ARF.

S'agissant de la coopération maritime et de la question de la Mer Orientale, elles ont pris note de la mise en oeuvre de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), et notamment de l'approbation des principes guidant son application, s'engageant à la suivre pleinement.

Les deux parties se sont félicitées de l'ouverture de premières discussions sur le Code de conduite en Mer Orientale (COC) et sont convenues de coopérer pour assurer la sécurité et la liberté de la navigation maritime conformément à la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS).

En matière de coopération économique, les pays membres de l'ASEAN ont salué le soutien vigoureux de la Chine du programme d'intégration et de création de la communauté de l'ASEAN. Les deux parties se sont engagées à exécuter pleinement et effectivement les conventions relevant du cadre de la zone de libre-échange ASEAN-Chine (ACFTA), à atteindre l'objectif de porter en 2015 le commerce bilatéral à 500 milliards de dollars, ainsi qu'à augmenter l'investissement chinois dans l'ASEAN.

Les deux parties ont salué la création du Centre ASEAN-Chine (ACC) à Pékin, souhaitant qu'il contribue activement au développement et à l'accélération du commerce, de l'investissement, du tourisme et de la culture entre les pays de l'ASEAN et la Chine. Elles se sont accordées sur la promotion de la coopération, ainsi que sur l'intégration et la connectivité au sein de l'ASEAN comme entre l'ASEAN et la Chine par l'intermédiaire du Plan global de connectivité de l'ASEAN.

Les dirigeants ont affirmé être déterminés à promouvoir la coopération dans la gestion et l'emploi durables des ressources d'eau, pour assurer l'existence des populations comme la sécurité alimentaire des pays concernés.

Concernant la coopération en matière socioculturelle, l'ASEAN et la Chine ont décidé de l'accélérer et de promouvoir les échanges entre peuples grâce à des échanges culturels, des activités éducatives, sportives et pour la jeunesse, ainsi que de s'efforcer de partager les expériences en matière de réaction contre les menaces communes telles que changement climatique, protection de l'environnement et développement durable, et notamment de se coordonner dans le cadre des négociations internationales sur le changement climatique...

S'agissant de la coopération régionale et internationale, les deux parties sont convenues de se consulter étroitement, d'accélérer la coopération dans la région de l'Asie de l'Est et au sein des structures actuelles régionales sur le principe d'un rôle central de l'ASEAN dans la région, ce afin de garantir transparence, ouverture et harmonisation de ces structures, dont la coopération dans l'Asie de l'Est. Elles ont affirmé que la coopération de l'ASEAN+3 demeure le premier moteur de la poursuite de l'objectif de long terme qu'est l'institution d'une Communauté de l'Asie de l'Est. L'ASEAN a réaffirmé la politique d'une seule Chine et a vivement apprécié les contributions actives de celle-ci aux problèmes du monde. La Chine a soutenu les objectifs et les principes relatifs aux relations d'intérêt commun définis pour le cadre du Sommet d'Asie de l'Est, ainsi que la Déclaration commune de l'ASEAN sur les problèmes mondiaux (Accord de Bali III). -AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres