​Constructions d'îles artificielles par la Chine dans l’archipel de Truong Sa en Mer Orientale. Photo: Reuters/VNA

 

Selon le correspondant de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) à Pékin, de hauts diplomates de l'Association des Nations d'Asie du Sud-Est (ASEAN) et de la Chine ont discuté du code de conduite en Mer Orientale (COC).

Cette 10e réunion de hauts fonctionnaires sur la mise en œuvre de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) a eu lieu du 19 au 21 octobre dernier à Chengdu, la capitale de la province du Sichuan (Chine), sous la coprésidence du vice-ministre chinois des Affaires étrangères Liu Zhenmin et du Secrétaire permanent du Ministère singapourien des Affaires étrangères Chee Wee Kiong.

La délégation du Vietnam, conduite par le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Le Hoai Trung, était présente à cette réunion qui a traité de manière franche et constructive de plusieurs questions, dont la révision de l'ensemble du processus de mise en œuvre de la DOC.

S’agissant du processus de consultation sur le COC, l’ASEAN et la Chine ont réaffirmé leurs conceptions communes ​dégagées lors de la réunion précédente de juillet 2015. ​Parmi celles-ci, le consensus sur le fait que ce processus est passé à une nouvelle phase, et que le COC s'impose afin de maintenir la paix​ et la stabilité en Mer Orientale. Elles sont convenues de l’exam​en d'un certain nombre de documents de travail ​qui constitueront les prémisses d'une accélération des consultations sur le COC durant cette nouvelle phase.

Lors de cette réunion, les deux parties ont ​aussi discuté de plusieurs mesures propres à intensifier leur coopération effective en mer.-VNA