dimanche 20 août 2017 - 05:16:45

L'ASEAN doit valoriser son rôle central dans la région

Imprimer

L'ASEAN doit maintenir la solidarité et l'unité, rehausser sa responsabilité pour l'intérêt de la région sur la base des principes et méthodes conclus, être déterminée à parvenir à un consensus.

C'est ce qu'a souligné le Premier ministre Nguyen Tan Dung lors de la réunion restreinte d'échange des problèmes centraux et priorités de l'ASEAN, organisée dimanche à Phnom Penh (Cambodge).

Il a estimé que la situation régionale et mondiale continue de connaître des changements rapides et complexes, que l'ASEAN doit valoriser davantage son rôle prédominant dans la région, notamment sur les questions de paix et de sécurité, promouvoir les dialogues et coopérer dans la construction de la confiance entre les pays, partager les normes de conduite, utiliser des outils et mécanismes de coopération comme le Traité d'amitié et de coopération (TAC), la Déclaration de Bali sur les principes des liens d'intérêts communs, notamment le non recours à la violence ou à la menace d'y recourir, le respect du droit international, le règlement pacifique des différends.

Concernant le rôle de l'ASEAN face aux grands défis dans la région, le Premier ministre vietnamien a souligné que l'Association doit faire face à des défis complexes, traditionnels et non traditionnels, comme la protection de l'environnement, l'adaptation au changement climatique et la gestion des catastrophes naturelles. Dans un esprit de solidarité et d'entraide, l'ASEAN doit examiner, échanger, se coordonner ensemble, s'efforcer de parvenir à une position commune sur les questions importantes de la région.

Concernant le problème en Mer Orientale, le chef du gouvernement vietnamien a affirmé l'importance de la paix, de la stabilité, de la sécurité et de la sûreté de la navigation maritime dans cette région, le règlement pacifique des litiges, le respect du droit international et de la Convention des Nations Unies sur le Droit de la mer de 1982, dont les règlements sur le respect de la zone économique exclusive et du plateau continental des pays littoraux, l'application complète de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale, la Déclaration sur les principes en six points de l'ASEAN sur la Mer Orientale, ainsi que l'élaboration du Code de conduite en Mer Orientale (COC).

Sur la coopération au sein de la sub-région du Mékong, a poursuivi Nguyen Tan Dung, les pays concernés doivent continuer d'intensifier leur coopération dans l'adaptation aux crues et calamités naturelles, la lutte contre l'invasion des eaux salées, l'assurance de la sécurité vivrière, et chercher des solutions durables pour l'utilisation des eaux du Mékong, évaluer de façon globale, objective et scientifique les impacts sur l'environnement et les ressources en eau de l'exploitation du Mékong.

Le Premier ministre a exprimé son soutien pour une péninsule coréenne pacifique, stable et sans armes nucléaires, a appelé à mettre fin aux actions hostiles et à la violence pour trouver une solution durable pour la paix au Moyen-Orient.

A cette occasion, Nguyen Tan Dung a félicité le Cambodge qui a assumé avec brio la présidence de l'ASEAN cette année et s'est engagé à coopérer étroitement avec le Brunei pour garantir le succès de sa présidence.

Lors de ces sessions, les dirigeants des pays de l'ASEAN ont discuté des moyens d'accélérer l'édification de la Communauté, de resserrer la connectivité et la liaison régionale, de renforcer les relations extérieures et le rôle central de cette organisation, ainsi que de questions régionales et internationales d'intérêt commun.

Concernant les relations extérieures, les dirigeants ont convenu que l'ASEAN devaient continuer d'élargir ses relations avec les partenaires, valoriser son rôle central dans la promotion des cadres et du processus de coopération régionale tels que ASEAN+1, ASEAN+3, le Sommet d'Asie de l'Est (EAS), le Forum régional de l'ASEAN (ARF), la conférence ministérielle de la Défense de l'ASEAN élargie (ADMM+)... Il faut créer des conditions favorables pour que les partenaires participent activement et contribuent à l'objectif commun qui est la paix, la sécurité, la coopération et le développement dans la région.

A cette occasion, les dirigeants des pays de l'ASEAN ont officiellement déclaré mettre en route le processus de négociations du Cadre de partenariat économique intégral régional (RCEP) avec les partenaires concenés.

Sur la Mer Orientale, ceux-ci ont souligné l'importance de garantir la paix, la stabilité, la sécurité de navigation, de régler les différends de façon pacifique ou de ne pas recourir à la violence ou menacer d'y recourir, de respecter les principes du droit international, notamment la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS), de réaliser efficacement la Déclaration sur les principes en six points sur la Mer orientale, la DOC et d'établir au plus tôt le COC.

Le 21e Sommet de l'ASEAN s'est clôturé dimanche soir. Les dirigeants des pays de l'ASEAN ont rendu publique la Déclaration de Phnom Penh approuvant la Déclaration des Droits de l'Homme de l'ASEAN (AHRD), le premier document politique important sur la coopération en la matière dans la région, et le Plan d'action sur le déploiement de la Déclaration de Bali sur la "Communauté de l'ASEAN au sein de la Communauté des pays dans le monde''. Ils ont aussi officiellement informé de la création de l'Institut d'étude pour la paix et la réconciliation (AIPR)...

Lundi et mardi prochains se dérouleront des conférences de l'ASEAN avec ses partenaires (Chine, Japon, République de Corée, Inde et Etats-Unis), le sommet de l'ASEAN +3 et le sommet de l'Asie de l'Est (EAS). - AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres