Photo : 24h.com.vn


Hanoi (VNA) - Actuellement, l’industrie nationale de fabrication d’aliments pour animaux dépend en grande partie des importations à cause du manque de matières premières.

Selon un représentant de l’Association des aliments pour animaux du Vietnam, les coûts de ces produits en provenance de grandes marchés comme l’Argentine, les États-Unis, l’Inde... sont inférieurs à ceux du pays. C’est pourquoi les importations de ces produits des marchés précités, particulièrement d’Argentine, n’ont cessé d’augmenter ces derniers temps.

Selon de récentes données du Département général des Douanes, de janvier à juillet, le pays en a importé d’Argentine pour 945 millions de dollars, représentant 47,5% du total des importations nationales de ces produits, faisant de ce pays sud-américain le plus grand fournisseur du Vietnam. L’Argentine est aussi son premier fournisseur de maïs en représentant 56,35% en volume et 54,4% en valeur des importations vietnamiennes de ce produit.

A eux seuls, les aliments pour animaux et le maïs ont représenté 85,5% de la valeur totale des importations nationales de marchandises d’Argentine depuis janvier.

Actuellement, l’Argentine est le premier partenaire commercial du Vietnam en Amérique latine. L’an dernier, le commerce bilatéral s’est établi à 3 milliards de dollars, et 3,5 milliards de dollars sont attendus cette année. -CPV/VNA