Photo d'illustration. Source : internet

Hoa Lu, dans la province de Ninh Binh, est la première capitale du Vietnam sous la dynastie des Dinh (968-979) et des Lê antérieurs (980-1009). Le site est au cœur de l’histoire du pays. Les autorités locales proposent un projet de restauration pour préserver ce site.

Au Xe siècle, le roi Dinh Bô Linh a stratégiquement décidé d’établir la capitale à Hoa Lu en raison de ses avantages géopolitiques et géographiques. Elle est alors devenue le centre économique, politique et culturel du Vietnam. La ville a aujourd’hui perdu son titre  de «capitale» mais on y trouve encore une centaine de temples, de pagodes et de palais. Les monuments religieux construits dans des grottes, sur le flanc même de la montagne, impressionnent par la complexité de leur architecture.

Des temples dédiés à deux rois

Ce qui retient pourtant l’attention du visiteur, ce sont deux temples traditionnels dédiés aux rois Dinh Tiên Hoàng et Lê Dai Hành. On peut y admirer le lit de pierre du roi ou encore des lionceaux de pierre ornant des colonnes. Le temple dédié à la princesse Phât Kim et la pagode Nhât Tru, dont les colonnes sont décorées de prières bouddhistes, sont également célèbres.

Toutefois Hoa Lu n’est pas seulement connue pour  ce patrimoine culturel matériel, mais aussi pour son patrimoine immatériel avec par exemple,  le Festival de Hoa Lu ou encore les cultes au Génie de la montagne et à la Déesse Mère. Des investigations et des fouilles archéologiques sont actuellement menées dans l’ancienne capitale. Un parc attractif pour les touristes pourra être construit sur la base de ces recherches. On y trouvera une reproduction de la première capitale du Vietnam sur la Place du roi Dinh Tiên Hoàng. En visitant le site, les jeunes générations pourront se plonger dans le passé de la nation pour mieux le comprendre.

Il sera nécessaire de reloger les habitants de la place et des environs afin de reconstruire la ville telle qu’elle l’était dans le passé. Les maisons seront restaurées à l’image des habitations de l’époque afin de satisfaire la demande culturelle des visiteurs. Le patrimoine immatériel évoqué précédemment sera également mis à l’honneur dans ce nouveau site. La documentation historique sur les festivals et cultes liés à la ville est donc elle aussi impérative pour l’attractivité touristique.

La première capitale Hoa Lu est, d’après de nombreuses archives, un lieu clé de l’histoire vietnamienne.  Sa restauration est essentielle pour la préservation de la culture nationale. –CVN/VNA