jeudi 24 août 2017 - 17:46:22

L’ancien quartier de Hanoi à pied et au plaisir du goût

Imprimer

Un projet d’élargissement de l’espace piétonnier du vieux quartier de Hanoi vise à valoriser un des traits culturels de la capitale, à savoir sa gastronomie.

Le Comité populaire de l’arrondissement de Hoàn Kiêm vient de proposer à celui de Hanoi d’autoriser la Compagnie par actions Dông Xuân à mettre en œuvre un projet d’élargissement de l’espace piétonnier vers la zone de préservation de niveau un de l’ancien quartier de Hanoi.

«Le projet a été élaboré dans le but d’étendre progressivement l’espace piétonnier qui se limite actuellement aux rues de Hàng Dào à Dông Xuân le week-end, pour une meilleure découverte du vieux quartier de Hanoi», informe Dô Xuân Thuy, directeur général de la société Dông Xuân. Par ailleurs, cela profitera aux artisans, entreprises et petits commerçants ou restaurateurs, contribuant ainsi au développement des services, du commerce et du tourisme dans l’arrondissement de Hoàn Kiêm comme dans toute la ville.

Six nouvelles rues piétonnes

Les rues proposées dans le projet d’extension de l’espace piétonnier font partie de deux quartiers, Hàng Buôm et Hàng Bac. Il s’agit de Hàng Buôm, Ma Mây, Hàng Giây, Luong Ngoc Quyên, Ta Hiên et Dào Duy Tu. Elles seraient fermées à tous les véhicules trois soirs par semaine (vendredi, samedi, dimanche), de 19h00 à 24h00 en été, et de 18h00 à 24h00 en hiver.

Élaboré depuis juillet 2009, ce projet a pour objectif de créer un vaste espace de rencontre, de convivialité, de découverte, ainsi que de valoriser l’image de la capitale, notamment de son vieux quartier où la plupart des touristes étrangers posent leurs valises ou plutôt, pour la majorité d’entre eux, leur sac à dos. De plus, «il contribuera à restructurer l’économie, le commerce et les services de l’arrondissement de Hoàn Kiêm, attirer les touristes nationaux et étrangers», ajoute Dô Xuân Thuy.

D’après lui, les six rues proposées comptent plus de 10.000 habitants, vivant principalement de la restauration, du commerce et du tourisme. La rue Ta Hiên regroupe surtout des bars et restaurants. Parmi les 159 établissements commerciaux situés dans ces rues, 47 sont des restaurants, à quoi s’ajoutent les échoppes «à la sauvette» installées le soir sur les trottoirs.

«Les rues proposées ont une tradition gastronomique de longue date et attirent beaucoup de touristes, en particulier d’étrangers à Hanoi», insiste-t-il.

Selon M. Thuy, faute de planification, certains restaurants et cafés opèrent de manière peu valorisante pour le tourisme local (arnaques, racolage...). Par conséquent, «l’aménagement et la gestion des services de restauration se révèlent nécessaires, avec comme fil directeur la préservation des traditions culinaires locales», indique-t-il.

Consultations publiques


Un plan de régulation du trafic a été aussi établi pour éviter la congestion dans les rues adjacentes. Six nouveaux lieux de gardiennage de motos sont prévus, qui s’ajouteront aux huit points de stationnement actuels. Chaque rue aura une équipe de gestion chargée de l’ordre, de la sécurité et des affaires commerciales.

D’après M. Thuy, lors du processus d’élaboration du projet, l’arrondissement de Hoàn Kiêm a tenu des réunions auprès des services de gestion des quartiers. Les petits commerçants et restaurateurs ont été consultés. En général, les habitants soutiennent ce projet qui permettra de donner un «coup de fouet culturel» aux rues concernées. «Cela créera des conditions pour l’ouverture de restaurants proposant des plats locaux», souligne-t-il.

Par ailleurs, ont aussi été consultés les Services municipaux du plan et de l’investissement ; de la culture, des sports et du tourisme ; des communications et des transports ; des finances ; de la Police de Hanoi.

Actuellement, à Hanoi, trois rues ont, à titre d’essai, des tronçons piétonniers 24h/24 : Chùa Môt Côt (tronçon de la rue Bà Huyên Thanh Quan à celle de Ông Ich Khiêm), Ông Ich Khiêm (Lê Hông Phong - Chùa Môt Côt), Hùng Vuong (Lê Hông Phong - place Ba Dinh).

Les rues Hàng Ngang et Hàng Dào (menant au marché Dông Xuân) ne deviennent piétonnes que les vendredis, samedis et dimanches soirs, après 18h00. - VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres