Le vice-Premier ministre Vu Van Ninh à la cérémonie du lancement du Mois pour les pauvres en 2015. Photo : quandoinhandan

 

Le Mois pour les pauvres en 2015 a été lancé le 16 octobre à Hanoi par le Comité central (CC) du Front de la Patrie du Vietnam (FPV) et le Comité central de mobilisation pour la «Journée nationale pour les pauvres».

Le vice-Premier ministre Vu Van Ninh, chef du Comité national de pilotage sur la réduction durable de la pauvreté, a affirmé que l’éradication de la pauvreté est une des grandes options du Parti et de l’Etat, car elle est l'un des facteurs du maintien de la stabilité politique, de la garantie de la défense et du développement socio-économique.

En suite de la cérémonie de lancement, le Fonds "Pour les pauvres" a reçu plus de 18 milliards de dôngs d'organismes, d'organisations et de particuliers pour assister les personnes en difficulté.

En 2000, le Front de la Patrie du Vietnam a choisi le 17 octobre en tant que Journée nationale pour les pauvres. Au cours des trois premiers trimestres de l'année, le Fonds "Pour les pauvres" a ​reçu plus de 572 milliards de dôngs pour faire rénover et construire 19.592 maisons en faveur des personnes défavorisées et les aider dans la production. Par ailleurs, grâce à ce fonds, plus de 1,5 million de pauvres ont eu accès à des consultations médicales.

Ces derniers temps, grâces aux efforts conjugués de l’Etat, d’entreprises et de la société, ainsi que des bailleurs de fonds dans ​comme hors du pays, le taux de pauvreté au Vietnam ​est passé de 58 % en 1993 à 5,97 % vers la fin de 2014. ​Il est l'un des pays ayant obtenu des résultats marquants en matière d’éradication de la pauvreté, selon l’ONU et la communauté internationale. - VNA