Séance de travail entre les autorités de la province de Gia Lai et l'ambassadeur itinérant des États-Unis pour la liberté religieuse internationale, David Sapterstein. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - L'ambassadeur itinérant des États-Unis pour la liberté religieuse internationale, M. David Sapterstein, a effectué du 26 au 31 mars une visite de travail pour se renseigner sur la situation de la liberté religieuse au Vietnam.

Durant son séjour, M. David Sapterstein a travaillé avec ​plusieurs services concernés du Vietnam et visité des localités vietnamiennes.

Lors de leurs séances de travail avec la délégation américaine, les autorités des provinces de Kon Tum et de Gia Lai (Hauts Plateaux du Centre) ont affirmé que l’administration locale avait favorisé les activités légitimes des organisations religieuses et des fidèles.

Les responsables locaux ont également estimé que les organisations religieuses avaient contribué à améliorer la vie de la population ​par l'organisation d'activités philanthropiques, notamment en faveur des foyers démunis.

L’ambassadeur David Sapterstein a reconnu que les activités religieuses au Vietnam s'étaient améliorées, avant de souligner que les informations fournies par les autorités de Kon Tum et de Gia Lai lui avaient permis de mieux comprendre la vie religieuse des Vietnamiens ​et le développement des organisations religieuses du Vietnam, ajoutant que ces informations serviront de bases de données pour son enquête sur la situation de la liberté religieuse au Vietnam.

Auparavant, à Hanoi, le général To Lam, vice-ministre de la Sécurité publique, a été reçu l’ambassadeur David Sapterstein.

Le général To Lam a déclaré que protéger les droits de l’homme fait partie des objectifs majeurs du processus de Renouveau du Vietnam.

Institutionnalisés par la Constitution et la législation vietnamiennes, les droits de l’homme sont garantis par de multiples préconisations du Parti et de l’Etat. Rappelons que le Vietnam est signataire de la quasi-totalité des conventions internationales sur les droits de l’homme. Le Vietnam respecte la liberté de religion et de croyances de son peuple, comme l’indique la Constitution. Le gouvernement a mis en place des mesures pour garantir cette liberté, selon lui.

Il a espéré que la visite de l’ambassadeur américain permettrait d’approfondir la compréhension mutuelle dans l’intérêt des deux peuples, ainsi que pour le développement et la paix dans la région comme dans le monde. -VNA