samedi 19 août 2017 - 18:27:05

L’ambassade du Vietnam assure la protection des droits et intérêts légitimes de Doan Thi Huong

source Imprimer

Doan Thi Huong (chemise bleue). Photo. Reuters

Kuala Lumpur, 28 juillet  (VNA) – Un représentant de l’ambassade du Vietnam et des représentants juridiques malaisiens pour le citoyen Doan Thi Huong étaient présents le 28 juillet lors de la Haute Cour à Shah Alam pour protéger ses droits et intérêts légitimes.

Selon la Haute Cour, la Vietnamienne Doan Thi Huong et l’autre suspecte, l’Indonésienne Siti Aisyah, seront entendues lors de la première audience du procès le 2 octobre, et puis, les six autres, prévues en octobre et novembre.

Le représentant de l’ambassade du Vietnam et les juristes malaisiens ont ensuite informé Doan Thi Huong des procédures suivantes.

[Affaire Kim Chol : Doan Thi Huong rencontre son père]

[Affaire Kim Chol : la Malaisie repousse le procès]

Selon l’ambassade du Vietnam, Doan Thi Huong est en bonne santé et est prête aux audiences. Le ministère vietnamien des Affaires étrangères continuera de coopérer étroitement avec les organes compétents vietnamiens, l’ambassade du Vietnam en Malaisie et les juristes malaisiens pour protéger les droits et intérêts légitimes de Doan Thi Huong.

Doan Thi Huong et Siti Aisyah sont accusées d’avoir, le 13 février, projeté sur le visage du ressortissant nord-coréen Kim Chol, du VX, un agent neurotoxique. Kim Chol a succombé pendant son transfert à l’hôpital. Le 1er mars, lors de la première audience, les deux suspectes ont été inculpées. Elles ont nié toutefois les chefs d’accusation. Doan Thi Huong a déclaré avoir été trompée, pensant qu’elle participait à un vidéo-clip comique. Selon la loi malaisienne, en cas de reconnaissance de culpabilité, elles encourent la peine capitale. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres