La restructuration de la production agricole dans la province montagneuse de Diên Biên (Nord-Ouest) a porté ses fruits. La province est non seulement sortie de la subvention des vivres de l’État mais aussi a commencé à en exporter.

Diên Biên est peuplée de 530.000 habitants issus de 19 ethnies . Les Thai, H’Mông et Hà Nhi représentent 80% de sa population. Ces dernières années, dans le domaine de l’agriculture, différents modèles de production ou de restructuration y ont été expérimentés.

Étant données leur situation géographique, beaucoup de communes de la province peinent à construire des voies de communication ou à mettre en place de vastes exploitations agricoles, comme le stipulent les exigences de la Nouvelle ruralité. De gros efforts sont néanmoins consentis, et, vaille que vaille, la machine du progrès se met en marche.

Sur la période 2009-2013, la production agricole a atteint une croissance annuelle de 5,11%. En 2013, elle a dépassé 653 milliards de dôngs (31 millions de dollars), soit une hausse de 150 milliards par rapport à 2008. Dans le passé, la province de Diên Biên a reçu des subventions des vivres de l’État. À présent, elle a atteint une production de 449 kg par habitant. La province a répondu aux besoins vivriers dans la province et a commencé à en exporter.

« L’agriculture de Diên Biên suit bien la production marchande », affirme Pham Duc Hiên, directeur du Service provincial de l’agriculture et du développement rural. Le riz parfumé N°7, une spécialité de la province, a reçu l’indication géographique « Diên Biên », dont le cours est deux fois plus élevé que les autres variétés.

Création de zones de plantes industrielles


La province de Diên Biên encourage le développement des plantes industrielles à croissance lente comme l’hévéa et le caféier qui devraient progressivement remplacer les superficies rizicoles à faible rendement. Une volonté qui a abouti à créer des zones des plantes industrielles, dont 3.979 ha de café dans les districts de Muong Ang, Tuân Giao, Diên Biên et prochainement à Muong Nhe. 


Vaste champ de bataille il y a 60 ans, la province de Diên Biên a fait peau neuve grâce à son envol socio-économique.

La plantation de théiers de Shan Tuyêt est concentrée dans le district de Tua Chuà avec 550 ha. La province recense 4.323 ha d’hévéas dans les districts de Tuân Giao, Muong Ang, Muong Chà, Muong Nhe, Diên Biên et la ville de Diên Biên Phu. Selon les prévisions, près de 900 ha d’hévéas seront en âge d’exploitation en 2015.

Pour l’objectif de croissance durable de l’agriculture, la province de Diên Biên souligne l’application des technologies avancées pour réduire les coûts de production et augmenter la valeur des produits.

En appliquant la résolution du Conseil populaire provincial sur le développement des technologies et de l’industrie, plusieurs secteurs prioritaires comme l’agroalimentaire, la production de matériaux de construction et l’exploitation minière ont réalisé d’énormes progrès. Les zones économiques de pointe spécialisées dans la transformation agroalimentaire et sylvicole ont été créées grâce aux appels à l’investissement effectués par les autorités provinciales.

Afin d’exploiter ses potentiels de manière optimale au service de son industrie, Diên Biên s’est fixée pour objectif une croissance annuelle de la production industrielle de 17,2% sur la période 2012-2015.

La province a défini des tâches prioritaires dont la construction d’usines de transformation à proximité des zones de matières premières, l’accélération de la construction de centrales hydroélectriques, et la rénovation du réseau électrique national. La production de matériaux de construction est, elle aussi, une priorité afin de satisfaire les besoins de la région comme les importations des provinces septentrionales du Laos.

Diên Biên aménagera des projets d’exploitation durable de ses ressources minières comme de son tourisme. Grâce aux efforts des autorités et des populations locales, Diên Biên fait sa mue pour le meilleur. En 2013, la province a enregistré une croissance économique de 8,55% et accueilli plus de 380.000 touristes, dont près de 67.000 étrangers. – VNA