samedi 19 août 2017 - 03:17:00

L’AFD accorde 300.000 euros au projet de canal Ngu Hà, à Hue

Imprimer

L’Agence française de développement (AFD) a décidé de participer au projet de lutte contre les inondations et d’amélioration de l’assainissement de la citadelle de la ville de Huê, province de Thua Thien-Hue (Centre), en accordant une subvention non remboursable pour l’amélioration du canal Ngu Hà.

Le canal Ngu Hà (royal) relie en un peu plus de 3 km le canal Ke Van et Dông Ba. Il a un rôle primordial dans l’évacuation des eaux de la cité fortifiée de Huê, surtout en saison des pluies.

Ancienne capitale impériale, la ville de Huê est un centre touristique dont l’importance ne cesse de croître avec plus de 500.000 visiteurs par an. De par son histoire, Huê a des liens particuliers avec la France.

Avec près de 7% par an, la forte croissance démographique de la ville soulève la question de l’adaptation des services urbains de base. Elle implique un effort d’investissement soutenu, la définition de systèmes efficients et pérennes de financement des services, ainsi qu’une amélioration des capacités de gestion locale.

L’élévation des conditions de vie des habitants de Huê (notamment grâce au renforcement du service de fourniture d’eau potable dont 95% de la population bénéficie aujourd’hui) a entraîné une accélération de l’urbanisation concomitamment un phénomène de déforestation en amont de la rivière Huong (rivière des Parfums). Ces processus ont eu de mauvaises conséquences dans les quartiers historiques de la Cité fortifiée : ensablement ou envasement des canaux et bassins qui permettent l’évacuation des eaux pluviales et des eaux usées partiellement épurées dans les fosses individuelles, et dégradation des ouvrages du réseau construit en maçonnerie.

La mauvaise évacuation des eaux de pluie entraîne chaque année d’importantes inondations qui fragilisent les fondations des monuments et des habitations, et mettent en péril le développement économique et touristique de la cité. Le principal problème rencontré par les habitants de la citadelle est la lenteur du drainage des eaux. Alors qu’à l’extérieur la décrue s’opère en quelques heures, il faut plusieurs jours pour que le niveau des eaux décroisse d’autant dans la Cité.

En 2002, le Syndicat Interdépartemental d’Assainissement de l’Agglomération Parisienne (SIAAP) et l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) ont cofinancé le curage de la partie Est du canal Ngu Hà, ouvrage central du réseau d’assainissement de la citadelle. Cependant, après deux ans, l’envasement a retrouvé son niveau antérieur. Constatant que cette opération de rétablissement de la voie d’eau s’était révélée inopérante, faute d’une prise en compte globale du système d’assainissement de la ville, le SIAAP a établi un dialogue direct avec le Comité populaire de Huê pour apporter une solution durable à ce problème. Une convention cadre de coopération a ainsi été signée, avec notamment pour axe de travail l’amélioration du système de drainage qui parcourt la cité afin de résoudre durablement les problèmes d’inondations.

La finalité du projet, qui s’inscrit en appui à la coopération que développent le SIAAP et la ville de Huê depuis 2002, est de contribuer à l’amélioration durable de l’environnement et des conditions de vie des habitants de la Cité fortifiée de Huê par la rénovation du canal Ngu Hà et du système de drainage associé.

Une subvention non remboursable


Le projet est divisé en deux phases. La première, qui nécessite un investissement d’environ 645.000 euros, porte sur la protection contre les inondations résultant des crues de la rivière des Parfums. Pour cette phase, l’AFD s’est engagé à subventionner de 300.000 euros la mise en place au deux ponts -matérialisant les extrémités amont et aval du canal royal - de vannes gonflables permettant d’isoler le canal en cas de crues de la rivière des Parfums. L’installation de vannes guillotine aux trois passages d’évacuation situés sous les remparts de la citadelle, afin d’isoler les réseaux de la citadelle des douves en cas d’inondation de ces dernières, sera également réalisée, a expliqué Anna Lipchitz, responsable du pôle financier et partenariats, avant de préciser que le projet sera achevée après 18 mois de programme. Le début des travaux est prévu pour début 2016.

«C’est la première fois que l’AFD subventionne un projet de notre ville. Mais il y a dix ans, l’AFD a participé à un projet d’environnement à Lang Cô qui relève de la province de Thua Thiên-Huê. Nous espérons qu’avec son expérience, l’AFD contribuera pour une large part aux succès de ce projet, celui-ci étant un symbole de la coopération entre la France et le Vietnam», a affirmé Nguyên Van Thành, président du Comité populaire de la ville de Huê lors de la cérémonie de signature de la convention de coopération entre la ville de Huê et le SIAPP pour la période 2015-2017 qui vient d’avoir lieu à Huê.

Pour la période 2013-2015, la lutte contre le changement climatique reste l’un des trois objectifs opérationnels de l’AFD au Vietnam. L’AFD participe aussi au dialogue sectoriel sur les politiques Climat dans le cadre du prêt budgétaire climat SPRCC (Support Program in Response to Climate Change) accordé à l’État. -CVN/VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres