samedi 24 juin 2017 - 22:45:46

La visite aux États-Unis du PM vietnamien trouve un écho positif

Imprimer

Hanoi, 2 juin (VNA) – L’opinion publique internationale continue d’évaluer positivement la visite officielle du 29 au 31 mai aux États-Unis du Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc.

Le président américain Donald Trump et le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc, le 31 mai à la Maison Blanche. Photo : AFP

Pour le professeur Carl Thayer de l’Institut australien de la Défense, cette visite, qui révèle la politique extérieure proactive et de grands efforts du Vietnam, a été un succès et ouvert une nouvelle période dans les relations entre deux anciens ennemis.

Les accords de plusieurs milliards de dollars ont évidemment créé un climat favorable et le président américain Donald Trump a réagi de manière positive, a-t-il constaté, soulignant que le locataire de la Maison Blanche a annoncé en personne que le commerce est placé en tête de l’agenda des discussions bilatérales.

Les exportations américaines au Vietnam ont quintuplé durant ces dix dernières années. Dans une déclaration commune publiée à l’occasion de cette visite, les deux parties se sont félicitées de l’annonce de nouveaux contrats commerciaux de plus de 8 milliards de dollars.

Le professeur Carl Thayer a observé que la partie vietnamienne s’est montrée flexible et a avancé des propositions sur la manière dont les entreprises américaines peuvent augmenter leurs exportations au Vietnam.

Le Vietnam a compris mieux les orientations à donner à ses relations bilatérales avec les États-Unis dans les années à venir, a-t-il encore estimé.

Sur Internet, des photos montrant le président Donald Trump en train d’aller jusqu’au perron de la Maison Blanche pour accueillir le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, et les deux dirigeants sont tout sourire sous le crépitement des appareils photos.

Selon la Radio France Internationale (RFI), la visite officielle aux États-Unis du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc est courroné de succès.

Washington et Hanoi ont convenu de renforcer les liens de défense bilatéraux et souligné l’importance de la liberté de navigation et de survol en Mer Orientale, leur opposition à des actions susceptibles d’exacerber les tensions, telles que la militarisation des structures disputées, a-t-elle noté.

Les deux dirigeants ont souligné l’importance de la liberté de navigation et de survol et d’autres utilisations licites des mers, et noté avec préoccupation les impacts déstabilisateurs des restrictions illégales à la liberté des mers sur la paix et la prospérité dans la région Asie-Pacifique. – VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres