vendredi 18 août 2017 - 02:31:03

La vie des Khmers à Soc Trang s’améliore de jour en jour

Imprimer

À Soc Trang, province essentiellement agricole peuplée de Khmers dans le delta du Mékong, leur niveau de vie s’est considérablement amélioré lors de ces derniers temps grâce aux politiques d’assistance de l’État.

Soc Trang compte environ 400.000 habitants khmers, soit un tiers de sa population. Lors de la reconstitution de cette province en 1992, deux tiers des foyers khmers étaient démunis en raison de modes de production dépassés et l’emploi de technologies peu efficientes.

Constat fait de cette situation, les autorités provinciales se sont fixées pour objectif de créer de l’emploi pour les foyers démunis, les cultures et élevages en fonction des conditions locales, de construire infrastructures et ouvrages d’irrigation, de distribution d’électricité...

Les efforts de l’État et de la population ont porté leurs fruits. Dans les zones peuplées de Khmers, toutes les voies intercommunales sont désormais en dur. Des milliers de foyers possèdent maintenant de maisons solides, confortables et disposant de l’eau courante et de l’électricité. Les enfants khmers ont bénéficié de bourses d’études, de manuels gratuits, de politiques d’exemption et de réduction de frais d’études, ainsi que de conditions privilégiées d'admission aux universités. Le corps professoral originaire de cette ethnie ne cesse de se développer. Chaque commune possède une infirmerie qui mène à bien programmes de vaccination, soins de santé primaire, planning familial...

Pour réduire la pauvreté, Soc Trang a investi 366 milliards de dôngs dans la construction de 500 km de voies de communication au sein de 41 communes et de 98 hameaux, d’ouvrages d’irrigation et de distribution d’électricité, de nouvelles écoles, de marchés et d’infirmeries communales.

Depuis 2002, la province a consacré 800 milliards de dôngs sous forme d’assistances financières de la population pour construire un total de 40.000 maisons. Aujourd’hui, elle continue l’extension du réseau de distribution électrique au service de 20.000 foyers khmers supplémentaires. Résultat, le taux de foyers démunis a été ramené de 42,9% en 2001 à 24,9% en 2011.

À ce jour, Soc Trang a investi des centaines de milliards de dôngs dans la construction de 500 km de digues fluviales et maritimes, lesquelles contribuent directement au développement du secteur aquicole de la province. Les districts de Long Phu, Trân Dê et le chef-lieu de Vinh Châu ont transformé plus de 40.000 ha de rizières peu rentables en bassins d’élevage de crevettes. Grâce à l’application de nouvelles technologies, la province a créé plusieurs modèles de production de forte rentabilité tels que crevette-riz à Vinh Châu et My Xuyên, astaciculture à Trân Dê...

Ainsi, les politiques du bien-être social contribuent directement à promouvoir le développement socioéconomique tout en améliorant la vie matérielle comme spirituelle des habitants khmers. - AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres