jeudi 17 août 2017 - 00:46:04

La Thaïlande finance une ligne ferroviaire vers le Laos

Imprimer

Le gouvernement thaïlandais a accordé une aide et un prêt préférentiel pour financer l’extension de la ligne ferroviaire allant de la frontière lao-thaïlandaise vers le centre de Vientiane, apprend-on de l’Agence de presse lao (KPL).

La vice-ministre laotienne des Finances Viengthong Siphandone et le président de l’Agence thaïlandaise de coopération pour le développement économique avec les pays voisions (NEDA), Acksiri Buranasiri ont signé cet accord, prévoyant le financement de la construction du chemin de fer de la gare de Thanalèng vers le centre de Vientiane

Le chantier se fera sur deux ans. Selon l’agence NEDA, le soutien financier accordé au Laos, soit un montant de 1,65 milliard de bahts, sera utilisé pour construire une ligne ferroviaire de 7,75 kilomètres de long.

L’aide financière de la Thaïlande est faite sous la forme d’une subvention de 495 millions de bahts, ce qui couvre 30% des dépenses liées au projet, le reste étant financé par un prêt à faible taux d’intérêt, soit 1,16 milliard de bahts, remboursable après une période de grâce de 10 ans.

Le projet consiste à étendre la ligne de chemin de fer reliant la province thaïlandaise de Nong Khai à Vientiane. L’objectif est de faciliter les déplacements et le transport de fret à destination de Vientiane.

Selon le chef de la NEDA, le chemin de fer servira également les intérêts de la Communauté économique de l’ASEAN (AEC), en vue de son établissement d'ici 2015. L’enjeu est de promouvoir les investissements thaïlandais au Laos.

Le Laos s’engage à embaucher un entrepreneur thaïlandais et à utiliser 50% des matières premières en provenance de Thaïlande.

En outre, le Laos projette d'exporter les produits de ses mines de potasse par le biais de la Thaïlande, via le port de Laem Chabang, de sorte qu'un nouveau chemin ferroviaire pour le train à grande vitesse en provenance de la Chine traversant le Laos vers la Thaïlande. Ce chemin de fer permettra de réduire les coûts des marchandises. – AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres