L'un des sites d'attentats dans la province de Phuket Photo: EPA/VNA

Bangkok (VNA) - Un tribunal militaire thaïlandais a émis mardi un mandat d'arrêt ​contre un 2e suspect dans la série d'attentats à la bombe survenue dans sept provinces du sud du pays la semaine dernière, faisant quatre morts et des dizaines de blessés.

Le 14 août, la police avait arrêté un suspect dans cette affaire.

Selon le ministre thaïlandais de la Défense Prawit Wongsuwan, il est probable que des insurgés des régions du sud aient été engagés pour réaliser ces attentats, mais les attaques ne sont pas une extension de la guerre de sécession dans les trois provinces du sud où habitent de nombreuses personnes de confession musulmane.

Le chef de la police royale thaïlandaise, Chakthip Chaijinda, a déclaré que les attentats à la bombe pourraient être des actes d'opposants au projet de nouvelle Constitution. -VNA