samedi 19 août 2017 - 12:27:43

La solidarité et l’union font la force de l’ASEAN

Imprimer

Le Premier ministre du Vietnam, M. Nguyen Tan Dung, et les dirigeants des autres pays membre de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), ont participé dimanche matin 11 mai au 24e Sommet de l’ASEAN à Nay Pyi Taw (Myanmar).

La solidarité et l’union font la force de l’ASEAN, lui permettant d’édifier avec succès la Communauté de paix et de prospérité pour 2015, a déclaré le président birman Thein Sein, également président du Sommet de l’ASEAN en 2014, lors de son discours d’inauguration du sommet ayant pour thème « Solidarité pour l'édification d'une communauté de paix et de prospérité ».

L’ASEAN doit avancer une feuille de route avec des orientations concrètes pour la Communauté aséanienne avant 2015 et s'adaptant aux changements mondiaux, a considéré le président Thein Sein.

Cette feuille de route devra attacher de l’importance aux mutations de l’environnement politique, aux développements socioculturels de la région et du monde. L’ASEAN doit encore contribuer à la paix et à la prospérité du monde à travers des actions collectives, conformes aux intérêts et aux préoccupations communes au regard des problèmes mondiaux.

Le président Thein Sein a proposé les priorités de l’ASEAN en 2014, dont l’intensification des actions à mener dans le cadre du processus d’édification de la Communauté de l’ASEAN, le renforcement du développement économique équitable, la réduction des écarts de développement entre ses membres, l’augmentation de ses capacités concurrentielles et de celle d’adaptation des économies aséaniennes, l’adaptation effective aux défis émergents…

Lors des sessions du 24e Sommet de l’ASEAN, le chef du gouvernement vietnamien et d’autres dirigeants de l’ASEAN ont discuté de divers points comme l’intensification du processus d’édification de la Communauté aséanienne et les orientations du développement de la communauté pour l'après 2015, le développement des relations extérieures, ainsi que la valorisation du rôle central de l’ASEAN au sein de la région. Ils ont aussi traité de problèmes régionaux et internationaux d’intérêt commun.

Devant l’évolution complexe de la situation régionale comme internationale, l’ASEAN doit maintenir plus que jamais la solidarité, ainsi qu'exploiter son rôle central et sa responsabilité en termes de maintien d’un environnement de paix, de sécurité, de stabilité et de développement dans la région, notamment en traitant résolumement tous les défis qui se posent.

Les dirigeants des pays de l’ASEAN s’inquiètent profondément des derniers évènements survenus en Mer orientale pour le vif regain de tensions qu'ils causent, mais aussi parce qu'ils constituent une dangereuse atteinte à la paix, à la stabilité, à la liberté et à la sécurité de la navigation maritime en Mer orientale.

Les dirigeants de l’ASEAN exigent le strict et complet respect des principes du droit international et de la convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM), dont le règlement des différends de manière pacifique, sans recours à la force ni menace d'y recourir, en faisant systématiquement preuve de retenue et en abstenant de tous actes complexifiant la situation dans cette zone maritime. Ils ont également souligné la nécessité d’assurer une application pleine et entière de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), ainsi que d’achever rapidement le Code de conduite en Mer Orientale (COC).-VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres